Magazine

Poème de Jacques Prévert

Publié le 20 avril 2010 par Suisseblog

oiseau du jardinChanson de l’ oiseau


L’oiseau qui vole si doucement

L’  oiseau rouge et tiède comme le sang

L’oiseau si tendre l’oiseau moqueur

L’oiseau qui soudain prend peur

L’oiseau qui soudain se cogne

L’oiseau qui voudrait s’enfuir

L’oiseau seul et affolé

L’oiseau qui voudrait vivre

L’oiseau qui voudrait chanter

L’oiseau qui voudrait crier

L’ oiseau rouge et tiède comme le sang

L’oiseau qui vole si doucement

Ton coeur qui bat de l’aile si tristement

Contre ton sein si dur  si blanc


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Suisseblog 13575 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte