Magazine Culture

Tu m'envoies un mail ? d'Emmanuelle Friedmann

Par Karline05

Tu m'envoies un mail ? d'Emmanuelle Friedmann

Tu m'envoies un mail ? d'Emmanuelle Friedmann

Emmanuelle Friedmann, la trentaine et un chouilla, est titulaire d'un DEA histoire contemporaine. Journaliste, passionnée par la littérature et l'environnement, elle collabore à différents journaux et magazines.
Paru en 2010 aux éditions Michel Lafon collections Privé

Quatrième de couverture

Annonce publiée par : L'entreprise

Poste à pourvoir : Chef

Mission : Tu es méchant(e), tu aimes humilier les gens ? Tu rêves de martyriser une équipe dans une atmosphère de guerre généralisée ?

Rejoins-nous, tu vas pouvoir te défouler et faire beaucoup de mal autour de toi.

Profil : Ambitieux(se), manipulateur(rice), autoritaire, caractériel(le)...

 

Vos collègues ont les dents qui rayent le parquet et sont prêts à tout pour accéder à l'échelon supérieur ? Ils emploient un vocabulaire compliqué, ponctué de sigles incompréhensibles et de mots en anglais ? Il senvoient une bonne centaine de mails par jour, tous en copie à la direction et vous snobent lorsque vous n'êtes pas assez "pro-actif" ? Votre quotidien est fait de machine à café, d'ordinateurs, de réunions et de plateaux repas ?

BIENVENUE DANS LE MONDEDE L'ENTREPRISE.

 

 

Apprécitions personnelles :

 

 

 

 

Je tiens à préciser et à remercier Livraddict et les éditions Michel Lafon pour m'avoir permis de découvrir cet ouvrage et grâce à ce partenariat, j'ai passé un bon moment de lecture.

 

Je n'appartien pas du tout au grand monde de l'Entreprise, en effet, je travaille dans le domaine libéral alors je ne sais absolument pas ce que c'est que d'avoir une hiérarchie et des collègues de bureau puisque je travaille seule. Ce livre m'a montré, d'une façon caricaturale, je m'en rends bien compte, les joies et le bonheur de travailler dans une belle Entreprise.

 

J'ai vraiment beaucoup aimé ce récit qui m'a vraiment fait sourire et même rire parfois avec ces discussions de sourds, ces réunions interminables qui n servent à rien, le mépris évident des chefs pour les "précaires".....

 

Cet ouvrage se lit très facilement, pour ma part il m'a fallu un peu plus de 24 heures, car l'histoire est scindée en un tas de petits chapitres - dont les titres snt aussi très drôles- ce qui accélère le rythme de la lecture. D plus, le style de l'écriture est fluide et assez simple, on suit parfaitement le cheminement de notre pauvre héroïne dans son périple laborieux.

 

Je me rends compte maintenant, une fois ma lecture terminée, que je ne connais pas le nom de notre salariée préférée. En effet, tout le récit est à la première personne et elle nous décrit l'action sans jamais se nommer. Le périple qu'elle nous relate est d'une immoralité sans nom totalement caricaturale mais je pense que pour les personnes qui connaissent ce monde de l'Entreprise doivent retrouver tout un tas de petits détails qui leur rappellent "étrangement" quelque chose....

Evidemment, vivant cela de l'extérieur, c'est totalement délirant et très drôle mais quelque part c'est aussi un peu gênant car je suis persadée que certaines personnes pourraient avoir ce parcours professionel vraiment très traumatisant.

 

Le charismatique personnage de Catherine Parmentier, responsable de la com, est a croqué, une vraie perle de drôlerie et de délires, le tout condensé dans une pauvra fille à bout de nerfs tellement sûre de son pouvoir qu'il finit par lui éclater entre les doigts.

Le beau-directeur-général est aussi extrêmement attirant par sa non-chalance et son recul sur tout, doit surement être représentatif de certains patrons.

 

La dernière petite chose que j'ai beaucoup apprécié et que j'ai vraiment trouvé très originale est le final avec les trois choix possibles. Je n'en dirais pas plus pour ceux qui découvriront ce récit mais c'est bien fait et je me suis prise au jeu...

 

Comme vous avez pu le constater, j'ai apprécié ce livre même s'il ne correspond pas vraiment au style littéraire que je lis habituellement, la seule chose que je pourrais lui reprocher est peut-être ce style un peu trop simple au niveau de l'écriture, mais bon c'est un divertissment et nous ne sommes pas en présence de grande littérture mais de lecture "plaisir".

 

Je remercie à nouveau les éditions Michel Lafon et Livraddict pour m'avoir fait confiance pour cette lecture en partenariat avec eux.

 

 

 

 Tu m'envoies un mail ? d'Emmanuelle Friedmann  Tu m'envoies un mail ? d'Emmanuelle Friedmann  

 

 


Article ajouté le 2010-04-20 , consulté 11 fois

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Karline05 16223 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines