Magazine Culture

Le Monde Ordinaire (Dave & Pétronille)

Publié le 20 avril 2010 par Hunterjones
Le Monde Ordinaire (Dave & Pétronille)
Ils s'étaient rencontrés en tant que rats.
Vous savez ces volontaires qui acceptent de passer trois jours, des fois plus longtemps, enfermés à prendre des pilules pour le compte d'une pharmacie.
Des rats de laboratoire humains.
Elle parce qu'elle avait besoin du 1400 dollars cash au bout du trois jours, lui passablement pour les même raisons. Dave s'y sentais bien. Malgré ses 26 ans, il avait déjà passé de service correctionnels en service correctionnels plusieurs fois. Il n'avait jamais fini son secondaire 4. Il venait de sortir de 18 mois de prison ferme et l'environnement contrôlé des tests humains lui était tout à fait familier.
Pétronille sortait du lot de volontaires. Avec son t-shirt trop moulant, ses yeux trop clairs, sa jeunesse et sa beauté. Dave l'avait vite repérée. Elle aussi. Elle avait eu une vie relativement difficile elle aussi. De déménagements en déménagements, sa mère n'avait jamais su installer une forme de stabilité dans sa vie. Comment aurait-elle pu de toute façon elle qui multipliait les aventures amoureuses de toutes façons avec de nouveaux partenaires à présenter à Pétronille aux deux semaines.
"Je t'avertis si on commence de quoi ensemble, faut que je te dises que mes parents c'est des freaks. M'ont appelée Pétronille! tu connais beaucoup de gens toi qui appelleraient leur enfants Pet?"
Le Monde Ordinaire (Dave & Pétronille)
Ça avait beaucoup fait rire Dave. Elle le faisait rire. Lui qui était incapable de garder un emploi plus qu'une semaine car il ne savait pas interagir avec ses collègues de travail. Réagissant toujours en réglant se problèmes à coups de poings. Comme dans la rue, comme entre les murs. Il était sorti de prison mais la prison l'habitait. Les filles, il ne savait pas trop faire et elle, la fille au nom de pétillant le faisait rire. Même si il était 4 ans plus jeune que lui c'est elle qui semblait l'initier à l'amour.Le Monde Ordinaire (Dave & Pétronille) Ils avaient choisis d'aménager ensemble. Lui devait 3 mois de loyer de toute façon et elle avait besoin d'un co-loc. Son travail de caissière à l'épicerie ne suffirait bientôt plus à payer son loyer toute seule.
Elle avait tout de suite compris ce jeune homme. Pétronille vivait dans une prison mentale elle aussi depuis longtemps. Quand elle pensait à la fin des années 90 c'était comme un grand désordre. Une conduite sur une route sans direction. Il lui semblait qu'elle avait erré pendant 12-13 ans dans un grand champs vide.
Dave était arrivé dans ce champs comme un pieu planté solidement au beau milieu. Quelque chose que l'on ne pouvait pas contourner. Malgré un passé difficile un jeune homme à l'énergie positive et d'une stabilité mentale qui lui faisait cruellement défaut à elle.
Toute sa vie Dave avait été en mode survie. Ce qui l'avait rendu plus instinctif que cérébral, plus impulsif que réfléchi, plus prompt que posé.
Le Monde Ordinaire (Dave & Pétronille)
Tous les deux, sans réellement s'en parler se demandait si un jour ils seraient capables de revenir parmi le monde ordinaire. Lui, si il pourrait un jour se rendre utile sur le marché du travail à gagner honnêtement un chèque de paye avec des collègues de travail et un patron qui pourrait être fier de lui. Elle, elle se demandait si ses migraines cesseraient un jour. Elle se demandait si elle était assez forte pour affronter le monde des adultes. D'année en année elle se trouvait de moins en moins intelligente. En se comparant avec ses amies, elle trouvait qu'elle faisait du surplace.
Dans cette société de réseau, le sien était presque inexistant.
Que lui réservait l'avenir?
Le Monde Ordinaire (Dave & Pétronille)
Un soir, Dave et Pétronille avait choisis de boire un grand coup dans leur appartement pour fêter l'arrivée du printemps. Pour chasser toute idées noires si elles venaient à se pointer. Pour le fun.
Dave, pris d'un élan créatif choisit alors de montrer à Pet son talent de voleur de voiture. Ce qui l'avait un jour placé une première fois en service correctionnel pour jeune ado. Cette fois il ne la volerais pas. Il ne ferait que la déplacer.
'La volerais à Montréal pour la stationner à Laval, genre.
Pétronille avait aimé ce petit rush d'adrénaline.
"De toute façon les Lexus sont supposées être fuck'all" s'était justifié Dave.
Boulevard de la Concorde, 3 heures pile du matin Dave roulait à vive allure. Les rues étaient désertes à cette heure de la nuit d'un lundi à un mardi. Devant lui un grand champs vide. Il regarda Pétronille en souriant. Il se sentais en totale communion avec elle pour la première fois. Il voyait le même grand champs vide qu'elle croyait voir, elle, dans son enfance. Puis un grand vacarme.
La voiture s'est enroulée toute seule autour d'un poteau de circulation. Comme un grand pieu planté solidement au beau milieu du champs.
Le Monde Ordinaire (Dave & Pétronille)
Mais ce n'étais pas un champs.
C'était le Boulevard de la Concorde.
Avec une voiture éventrée autour d'un poteau.
Et deux cadavres.
Des fleurs entourent maintenant le poteau (rafraichît) en permanence.
On ne sait pas ça vient de qui.
Ils n'avaient pas de réseau.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines