Magazine Culture

Nizar Kabani et Mohamed Almouji

Publié le 20 avril 2010 par Bakrim76

711783808

Quand un immense  musicologue rencontre  le grand poète de la poésie libre moderne dans la littérature arabe , c'est la naissance d' un oeuvre éternelle.

  La rencontre de la musique et de littérature qui est représentée par la poésie est une histoire du début de la pensée humaine . La poésie est née avec la musique et elle est  déterminée par la musique de ses alphabets .

  La musique est plus parlante avec la poésie et signifiante  par des sons .

  Un poète ne peut pas vivre sans musique et  le musicien ne peut pas exister sans poésie . C'est une fusion entre deux mondes qui paraissent, de l' extérieur, séparés alors qu'en  réalité , ils sont fortement liés.

  La poésie de Nizar Kabani ne peut être qu' une poésie pour le chant . Sa vie est un chant d'amour pour la femme . De son rôle dans la vie de l' homme, soit comme mère soit comme épouse . Il était appelé "Le poéte de la femme " . Sa poésie est classée parmi la poésie libre dans la littérature arabe . Ce genre est une nouveauté dans un monde de poésie de forme classique  .

  Nizar Kabani a été libre dans sa forme poétique et aussi dans le sens qui était très nouveau dans la poésie arabe et qui parle de non-dits . Il a réussi à la fin à prouver la légitimité de ses poèmes et il a été sollicité par des compositeurs de la chanson moderne arabo-orientale . Ses chansons ont été un grand succès dans le monde arabe .

  Mohamed Almouji est l' un des compositeurs qui a accompagné les grandes voix de son temps comme Abdelhalim Hafid qui chante la même chanson que l' improvision de Mohamed Almouji dans la vidéo " Rissala Min Tahti Almaa" , " Une lettre du dessous de la mer " qui est une chanson d'amour , une lettre envoyée par un amoureux noyé dans les vagues des yeux de sa bienaimée .

  Après la grande réussite dans la composition des formes classiques de la poésie arabe , Mohamed Almouji a donné l' exemple de son pouvoir à  composer  de la poésie libre .

Les paroles :

                           "Si tu es mon amour, aide moi à te quitter

                           Si tu es mon amour, aide moi pour que je guérisse de ton amour.
              Si je savais que l' amour est dangereux , je n'aimerais jamais .

          Comme si je savais que la mer est très profonde je ne la prendrais jamais .

                             -------------------------------------------------------------

                              J'ai envie que tu m'apprennes de ne pas avoir envie de l'amour .

                               Apprends-moi à couper les racines profondes de mon amour pour toi .

                                Apprends moi comment l'amour meurt et donne des envies de suicide  .
           Tu m'as rendu la vie comme un poème .

                                 Tu as planté les blessures dans mon coeur et tu as gardé patience.

                      Si tu es touchée de ma situation , prends ma main .

                           

                          ------------------------------------------------------------

                              Les vagues bleues dans tes yeux , m'appellent dans les profondeurs .

                               Même si je n' ai pas d' expérience dans la natation , et si je n'ai pas de barque .

                          Je respire sous l' eau .

                               Je me noie 

                                      --------------------------------------------------------

                                 Tu es tout le présent et le passé  .
                                   Tu es la vie de ma vie .

                                  Est-ce que tu entends ma voix qui vient du plus profond de la mer .

                                  Si tu es forte, sauve moi de cette fleuve .

                                   Car je suis pas doué dans  l'art de nager.

                                    --------------------------------------------------------

                                    Si je savais que l'amour est un danger , je n'aimerais pas .

                                      Si je savais que la mer et très profonde, je ne l'apprendrais pas ."

                                                                  Poésie de   NIZAR KABANI  traduite par Abdelkarim BELKASSEM   

   Je vous souhaite bonne découverte et bon spectacle avec Nizar Kabani ( à droite , le poète ) et Mohamed Almouji ( à gauche , le compositeur égyptien ) :

Abdelkarim Belkassem
Rouen France , Safi Maroc

default


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bakrim76 3054 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte