Magazine Bd

Sonic & Sega All Stars Racing, en terrain connu

Par Nemotaku
Sonic & Sega All Stars Racing, en terrain connu

Sonic & Sega All Stars Racing, en terrain connu

Je m'en voudrais de tomber dans le style « C'était mieux avant » mais il faut bien reconnaître que cette génération de jeux a un peu trop tendance à se la jouer « soldat au garde à vous one shot one kill - costard cravate » plutôt que « soirée bières entre amis - nawakisation délirante ». Il est en effet bon parfois de se rappeler que le jeu vidéo ce sont aussi les jouets tant détesté par David Cage, le genre de chose que tu passes 2 minutes à expliquer avant d'y passer des soirées entières. Oui aujourd'hui , comme dirait Joypad, je me la joue « presse rétrograde » garanti 0% QTE et on va se marrer en laissant son cerveau au frigo avec les bières. (de la Pelforth of course). Go Sonic go.

Sonic se la pète en voiture bleue.

Ca ? C'est la carapace rouge.

“Sonic & Sega All-Stars Racing” est un clone de Mario Kart, il ne sert à rien de le nier. Une fois cela affirmé, on a en réalité dit beaucoup et peu de choses à la fois. Beaucoup car avec Mario Kart c'est tout un gameplay presque un univers qui est purement et simplement absorbé. Ainsi, on retrouve dans ce Sonic toutes les « règles du jeu » qui régentent le genre et qui permettra à tout gamer ayant touché à au moins une version de Mario Kart dans sa vie d'être immédiatement dans le bain. On retrouve les équivalents des différents bonus ; la carapace rouge devient un missile à tête chercheuse rouge, la carapace verte un espèce de poing volant et rebondissant vert,… ; les traditionnels accélérateurs posés sur les terrains, les grands sauts, les grands prix avec le même système de calcul de point, …. Certains pourront crier au scandale mais cela n'aurait pas grand intérêt à mon sens étant donné que je vois mal pourquoi, au nom d'une improbable recherche d'originalité, des développeurs devrait se priver de recopier une recette que des années de jeu vidéo n'ont pas altérée et qui constitue un équilibre quasi parfait.

D'autant que la recette est ici appliqué avec grand soin et sans erreur manifeste, les commandes répondent parfaitement, le jeu est beau voire très beau et l'univers de Sega si il est un peu sous exploité au niveau du nombre de thèmes différents des circuits est sacrément agréable à parcourir et suffisamment dense pour faire plaisir aussi bien au fanboy qu'au simple gamer de passage. Niveau multijoueurs, là non plus pas de faute de goût à signaler. En local, ce jeu est l'équivalent des Ferrero chez l'ambassadeur, l'assurance d'une soirée réussi. Les circuits quand a eux sont dotés d'un level design solide et alternent avec bon goût différents niveaux de difficulté. Même si on aura franchement tendance à préférer les pistes lumineuses aux tristes tunnels sombres assez laids et parfois salement confus.

Sonic & Sega All Stars Racing, en terrain connu

Dérapages en série

Mais ce qui importe le plus dans un Mario kart like n'est pas tant son exécution parfaite des figures classiques mais la touche personnelle qu'il ajoute à sa démonstration. Dans le cas de Sonic & Sega All Star Racing, c'est et ce n'est pas un dérapage. C'en est un car Sumo Digital a renforcé l'importance de ce mouvement et l'a rendu au final plus facile. Accessible via le bouton qui l'est le plus à savoir la gâchette du fond gauche sur 360 (celle de droite servant à l'accélération) et raccordé à une direction, le dérapage est aisé à sortir et le boost qu'il permet de gagner en fonction de sa longueur fait tout autant la différence que la gestion des objets dans l'obtention de la meilleure place. Il est qui plus est indispensable pour s'en sortir dans de nombreux circuits aux virages serrés voire carrément fourbes. Et ce n'en est pas un de dérapage car cette orientation du gameplay rend les courses très fun aussi bien en solo où sa maîtrise est une clé de la victoire contre la console qu'en multijoueurs où il peut donner lieu à de sacrés joyeuseries/coup de putes. Surtout étant donné la rapidité avec laquelle on est remis sur la piste en cas d'erreur, ce qui est au passage fort agréable et évite les courses « perdues jusqu'au bout ».

Toutefois, on notera dans ce beau tableau quelques fautes de goûts. D'abord, si la gestion des collisions est impeccable entre concurrents, certains bugs / endroits bloquants du décor sont parfois carréments insupportables en pleine course tellement la perte de temps est important. Ensuite on aurait bien aimé pouvoir concourir dans les championnats en multi-joueurs, ça aurait donné. Surtout étant donné la pauvreté des jeux multi-joueurs en dehors de la course. Toujours énervant aussi, la présence de nombreux DLC est frustrante même si le jeu se suffit à lui-même et dispose d'une replay value assez considérable.

Même Sonic est surpris de ce jeu awesome !

Au final, ce Sonic & Sega All-Stars Racing est un excellent jeu de courses et comble clairement sur 360 & PS3 l'absence d'un Mario Kart. Il permet de passer de nombreux bons moments lors des soirées entre potes, gamers ou non, et mine de rien ce genre de jeu ça court pas les rues de nos jours.

Sonic & Sega All Stars Racing, en terrain connu


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nemotaku 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines