Magazine Cinéma

KNOCKED UP (En cloque mode d'emploi) (Judd Apatow - 2007)

Par Actarus682

http://www.moviesonline.ca/movie-gallery/albums/userpics//poster_knocked-up-3.jpgSouvent présenté à raison comme le digne successeur de John Hugues, pape du teen-movie des années 80 (revoir à ce titre Breakfast Club, meilleur film jamais réalisé sur l'adolescence), Judd Apatow revenait sur les écrans en 2007 avec Knocked up, deux ans après son premier film, The 40 year old virgin (40 ans toujours puceau).

Apatow, rappelons-le, est lié aux meilleures comédies de ces dernières années, qu'il agisse en tant que  scénariste, producteur ou metteur en scène. Citons notamment Superbad (Supergrave), Step brothers (Frangins malgré eux) ou encore You don't mess with the Zohan (Rien que pour vos cheveux). Ces films, tout comme le présent Knocked up, constituent des comédies à la fois extrêmement drôles, mais toutes teintées de mélancolie, de nostalgie, d'amertume. En effet, Apatow s'emploie à dépeindre des personnages devant s'affranchir d'une période de leur vie afin de pouvoir entrer dans une autre, devant ainsi faire face à de nouvelles responsabilités les obligeant à réfléchir en profondeur à leur existence, et à accepter de franchir une étape, un palier, une nouvelle marche les éloignant de la vie qu'ils menaient jusqu'alors.

http://media.zoomcinema.fr/photos/2959/seth-rogen-en-cloque-mode-d-emploi.jpg

Les interactions entre ce que sont les personnages et ce qu'ils vont devenir sont ainsi traitées avec énormément de finesse sous les atours d'une comédie. C'est le cas des protagonistes  de Knocked up: Ben Stone (très bon Seth Rogen) et Allison Scott (succulente Katherine Heigl) se rencontrent un soir en boîte de nuit et finissent par coucher ensemble, passablement ivres. Au petit matin, Allison se rend compte des évènements de la veille, et éconduit gentiment Ben. Huit semaines plus tard, elle apprend qu'elle est tombée enceinte. A partir de ce postulat de départ, le scénario de Judd Apatow dresse le portrait très touchant de deux êtres prenant conscience de leurs nouvelles responsabilités, s'interrogeant sur leur devenir, et sur les choix auxquels ils doivent abruptement faire face.

http://www.blogcdn.com/www.cinematical.com/media/2007/05/knockedup.jpg

Par ailleurs, les personnages secondaires, loin d'être des faire valoir, sont au contraire essentiels, car constituant d'une part le lien extrêmement fort que les deux héros entretiennent avec leur vie antérieure (les amis de Ben, la soeur d'Allison, ses collègues de travail), et d'autre part le reflet de ce qu'ils ne veulent pas devenir (la soeur d'Allison et son mari, dont la vie de couple a détruit les aspirations et fait naître le mensonge).

http://media.monstersandcritics.com/articles/1359631/article_images/knocked2.jpg

Ce scénario très fin sur le thème de la nouvelle vie et le courage d'y plonger tout en ne renonçant pas à sa personnalité est en outre parsemé de scènes hilarantes et de dialogues extrêmement drôles qui font systématiquement mouche (la scène de l'accouchement durant laquelle les amis de Ben attendent dans le couloir, la séquence du rapport sexuel entre Ben et Allison, enceinte).

http://img2.timeinc.net/ew/dynamic/imgs/070530/movies/knockedup_l.jpg

Avec Knocked up, Judd Apatow prouvait donc une fois encore son talent à mêler comédie hilarante et peinture très fine de personnages devant faire face à des choix déterminants. Ou quand la comédie américaine se teinte de mélancolie.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actarus682 461 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines