Magazine Culture

Les éditions Au Diable Vauvert

Par Manus

Les éditions Au Diable Vauvert

Je découvre au fil de mes lectures, cette maison d'édition, Au Diable Vauvert, qui me parait de plus en plus sympathique. 

Fondée en 2000 par Marion Mazauric, celle-ci se situe à Vauvert, dans le département du Gard.

La particularité de cette maison ?

Pour commencer, elle semble vivre loin du tumulte parisien, et c'est déjà énorme !; ensuite, elle se concentre  sur des ouvrages qui ont trait à leur temps, qui se nourrissent du brassage d'un monde moderne, ouvert, en effervescence, sans cesse en mouvement.

Ce qu'elle privilégie ?

Une littérature sans complexe, qu'on se le dise !

Outre les romans, elle publie également des nouvelles, poésies, documents... qui répondent à ce cri du coeur du Diable Vauvert : "La littérature d'aujourd'hui, échappant aux académismes, vit un souffle nouveau".

Voici un échantillon d'auteurs édité chez eux :  Nicolas Rey, Thomas Gunzig, Irvine Welsh, Pierre Bordage ou Neil Gaiman, Ayerdhal, William Gibson, Dan O’Brien ou Régis de Sa Moreira, Pulsatilla et Mian Mian, Coralie Trinh Thi et Douglas Coupland...

Les éditions Au Diable Vauvert

Histoire de vous donner une petite idée de cette maison d'édition complètement décomplexée, je vous retranscris la présentation de Marion Mazauric : 

"Passionnée de tauromachie, vêtue de cuir, amatrice de musique sacrée, de rock, de BD et de cinéma de genre, elle est qualifiée par la presse parisienne d'intrépide, de trublion, de turbulente, voire de guerrière aux cheveux gris acier. 
Après une brève trajectoire qui l'a conduite d'Actes Sud à Marseille, elle est devenue en 1987 adjointe du directeur littéraire de J'ai lu, Jacques Sadoul, puis directrice littéraire en 1996. Après 13 ans de va et vient entre Paris et Nîmes, elle a décidé de rentrer chez elle pour créer le Diable vauvert, et faire enfin le métier qu'elle aime auprès de, et avec ceux, qu'elle aime."

Vivement de lire d'autres auteurs de chez eux, car ils sont véritablement les portes-paroles de la société telle qu'elle est aujourd'hui : vivante et sans fards.

Panthère. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Manus 379 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines