Magazine Sport

3ème semaine de la saison régulière de la MLB.

Publié le 26 avril 2010 par Vinz

La troisième semaine de la saison régulière s’achève. Quelques tendances se dégagent mais nous sommes encore en début de saison.  Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir de la semaine précédente.

MLB Logo

Les classements

American League
American League Logo

AL EastWLPctGBHomeRoadEastCentWestStreakL10

Tampa Bay145.7405-49-112-42-10-0Won 28-2

NY Yankees126.6701.55-17-54-20-08-4Lost 17-3

Toronto109.53044-66-34-24-32-4Lost 24-6

Boston811.42065-83-33-73-32-1Lost 14-6

Baltimore316.160110-63-102-100-01-6Won 12-8

AL CentralWLPctGBHomeRoadEastCentWestStreakL10

Minnesota136.6806-37-32-18-43-1Lost 17-3

Detroit109.53034-26-70-06-34-6Lost 14-6

Cleveland810.4404.54-24-80-06-62-4Lost 16-4

Chi White Sox811.42056-62-53-42-73-0Won 34-6

Kansas City711.3905.53-64-52-45-70-0Won 14-6

AL WestWLPctGBHomeRoadEastCentWestStreakL10

Oakland128.6009-53-34-32-16-4Won 16-4

LA Angels1010.50026-84-26-33-51-2Won 17-3

Seattle910.4702.57-22-83-02-44-6Lost 36-4

Texas810.44035-43-62-74-22-1Won 13-7

National League
National League Logo MLB

NL EastWLPctGBHomeRoadEastCentWestStreakL10

Philadelphia117.6103-38-47-53-01-2Lost 14-6

NY Mets109.5301.58-52-45-44-31-2Won 47-3

Florida109.5301.54-36-64-23-43-3Lost 25-5

Washington109.5301.57-63-34-52-14-3Won 16-4

Atlanta810.44035-43-61-52-15-4Lost 54-6

NL CentralWLPctGBHomeRoadEastCentWestStreakL10

St. Louis117.6104-27-52-16-33-3Won 15-5

Chi Cubs910.4702.53-36-72-57-50-0Won 35-5

Milwaukee810.44033-65-41-25-72-1Lost 35-5

Houston810.44035-73-32-46-30-3Won 38-2

Cincinnati811.4203.56-62-52-23-63-3Won 13-7

Pittsburgh711.39045-42-70-03-64-5Lost 63-7

NL WestWLPctGBHomeRoadEastCentWestStreakL10

San Diego117.6107-24-51-22-18-4Lost 18-2

San Francisco108.56016-34-52-17-21-5Lost 14-6

Colorado109.5301.56-34-67-61-22-1Won 25-5

Arizona810.44037-51-52-13-33-6Won 13-7

LA Dodgers810.44034-24-82-42-44-2Lost 15-5

- Comme en 2008, les Rays de Tampa Bay font un excellent départ. Ils ont encore vaincu leurs adversaires de Boston. Les Red Sox, eux, sont en difficulté, même contre les Orioles, c’est dire. L’attaque est vraiment faible et les blessures déciment l’équipe (Cameron, Ellsbury);

- Les Yankees commencent bien la saison et n’ont perdu leur première série que ce week-end.

- Dans l’AL Centrale, les Twins du Minnesota seront difficiles à aller chercher. Ils combinent à peu près tous les éléments du succès dans une division assez faible. Dans la section Ouest, la présence des A’s d’Oakland est quand même une surprise mais combien de temps les Californiens tiendront-ils avant que les trois autres équipes n’embrayent ?

- Dans la Ligue Nationale, les Mets de New York et surtout les Padres de San Diego sont en feu. Les Mets ont réorganisé leur alignement et se mettent à gagner de grosses séries. Les Padres ont bénéficié d’un calendrier favorable pour aligner 8 victoires de suite (dont 3 contre San Francisco quand même). Totalement à la rue en début de saison, les Astros de Houston se mettent à gagner enfin : trois victoires d’affilée contre Pittsburgh et 8 sur les 10 derniers matches. Enfin les Nationals réalisent un bon début de saison ce qui est une petite surprise.

Les news

  • Les Rockies du Colorado ont perdu leur président : Keli Mc Gregor est décédé lundi à Salt Lake City à l’âge de 48 ans.
  • Lors du match Arizona-Saint-Louis, Dan Haren n’a pas été très performant au lancer pour les D’Backs. Par contre, il a réussi un sacré match au bâton, frappant 4 coups sûrs, ce qui est une rareté pour un lanceur (la dernière fois c’était en septembre 2008). Son équipe a quand même gagné 9-7 même si Haren a concédé les 7 points mais a récolté quand même la victoire.
  • Dopage. Edinson Volquez des Reds de Cincinnati a été contrôlé positif et sera suspendu 50 matches comme le prévoit le règlement de la MLB. Blessé au coude (opération « Tommy John ») il devrait revenir au jeu vers juillet.  Objectivement il ne purgera pas de match de suspension : en effet un règlement négocié entre la Ligue et les joueurs prévoit qu’un joueur sur la liste des blessés peut purger sa suspension pour dopage durant son séjour. Cependant, son salaire sera amputé des 50 matches en question. Autre joueur suspendu, mais pas pour dopage mais pour avoir intentionnellement atteint un frappeur, Cliff Lee a finalement vu sa sanction annulée. En effet, la commission de discipline estime que le tir qui a est passé juste au-dessus de la tête de Chris Snyder de l’Arizona, qui avait provoqué son expulsion et sa suspension, est lié à une blessure que Lee a contracté durant le match et qui l’éloigne des terrains pour le moment.
  • Le carton de la semaine et peut-être de la saison. A Pittsburgh, les Brewers ont pulvérisé ce qui restait des lanceurs des Nationals par 20 à 0 (voir vidéo à la fin) ! Les Brasseurs ont coulé à pic les Pirates qui sont devenus des bois-sans-soif !
  • On peut déjà dégager quelques tendances. Le style de jeu a évolué sensiblement cette saison. La puissance (frapper des home runs) a laissé plus de place à la vitesse. Ainsi les Rangers du Texas ont volé 9 buts contre les Red Sox de Boston lundi soir mais ils ont perdu le match 7-6.
  • Quelques statistiques : quatre lanceurs ont déjà quatre victoires en autant de sorties, dont Roy Halladay et Tim Lincecum, récipiendaires du Cy Young (2003 pour le premier, 2008 et 2009 pour le second). Matt Capps des Nationals a déjà 8 sauvetages sans échec. L’arrivée d’un spécialiste de la 9ème manche explique aussi la réussite de Washington, qui a souvent gâché des avantages l’an passé. En effet, ces 8 sauvetages comptent dans 80% des victoires des Nationals. En attaque, le vétéran des Nationals (encore !) Ivan Rodriguez frappe à une moyenne de 0.411 ; Paul Koberko des White Sox compte 8 circuits soit 3 de moins que l’ensemble des Indians et un de plus que les Astros de Houston.
Matts Capps et Ivan Rodriguez (7) se congratulent après avoir assuré la victoire des Nationals contre les Dodgers dimanche (1-0). La réussite de ces deux joueurs n'est pas étrangère au bon début de saison de Washington (photo AP/Nick Wass)

Matts Capps et Ivan Rodriguez (7) se congratulent après avoir assuré la victoire des Nationals contre les Dodgers dimanche (1-0). La réussite de ces deux joueurs n'est pas étrangère au bon début de saison de Washington (photo AP/Nick Wass)

La série de la semaine.

La confrontation de la semaine oppose les Giants de San Francisco aux Cardinals de Saint-Louis pour une série de trois parties à l’AT&T Park de San Francisco. On attendait surtout un gros duel entre deux équipes qui ont un excellent groupe de lanceurs.

  • Premier match vendredi. Tim Lincecum se voit opposé à Jaime Garcia, un jeune lanceur assez prometteur pour les Cards. Lincecum est fidèle à sa réputation : il met en échec l’attaque des Cardinals. Pendant ce temps, les Giants s’inscrivent au pointage en profitant des erreurs commises par les Cards en particulier en troisième manche. Un simple de DeRosa (qui devient double sur une erreur) ouvre la marque en première manche. Puis en troisième, une autre erreur permet à DeRosa de marquer puis un autre point est inscrit juste après (3-0). En cinquième, un mauvais lancer de Garcia permet à Huff de marquer du troisième coussin : 4-0. Le point marqué en sixième par les Cards ne suffit évidemment pas : Lincecum a encore livré son show (7 manches, 6 cous sûrs, 1 points et 8 strikeouts) et la relève des Giants est très efficace pour conserver la victoire par 4 à 1.
  • Samedi. Le duel de lanceurs se poursuit : d’un côté Barry Zito pour les Giants, qui enfin justifie son énorme contrat signé il y a quelques années. De l’autre Adam Wainwright, 19 victoires l’an passé. Tous les deux étaient invaincus cette saison et personne ne cède rien pendant 7 manches, même si les Giants sont plus souvent dangereux. Tout se joue dans la huitième quand les Giants marquent deux points, les deux seuls de la partie. Brian Wilson assure le sauvetage après une magnifique partie de Zito (3 coups sûrs et 10 strikeouts en 8 manches). Les Giants gagnent 2-0 et Wainwright, qui a réalisé un match complet, encaisse une défaite où l’attaque l’a abandonné malgré une bonne partie.
  • Dimanche nous avons le droit à nouveau à un superbe match de lanceurs. Brad Penny, ex-Giant, livre une prestation de grande qualité et remporte une troisième victoire contre Matt Cain. Les Cardinals marquent en première manche par le 7ème circuit de la saison d’Albert Pujols. Ils inscrivent un deuxième point en 4ème manche. Et ce sera tout pour ce match qui se termine par la marque de 2 à 0 pour Saint-Louis. Les Giants gagnent la série, pas très spectaculaire en attaque, mais qui montre que ces deux équipes ont de gros points forts au monticule.

La semaine des Indians de Cleveland.

Arrivés à 6-6, les Indiens entament un voyage plutôt difficile contre les leaders de la division Centrale, les Twins du Minnesota, et les Athletics d’Oakland.

-   Lundi. Pas de match

-   Mardi. Justin Masterson était opposé au lanceur Kevin Slowey. Les Twins marquent en première manche sur un double de Cuddyer (1-0). Cela aurait pu être pire mais Masterson a lancé de façon agressive. En deuxième, Travis Hafner sort de sa léthargie et frappe son deuxième circuit de la saison : 1-1. Malheureusement, les Indians ne réussissent pas grand-chose ensuite. La troisième manche est terrible pour Masterson et les Indians qui cumulent les erreurs : deux simples puis les buts sont remplis après une erreur d’Asdrubal Cabrera. Puis un but sur balles donne l’avance aux Twins. Ensuite Masterson effectue un mauvais lancer qui coûte un point, puis un autre en défensive du lanceur indien, qui coûte un autre point sur le même jeu. Enfin un quatrième point dans cette seule manche est inscrit : 5-1. Plus rien n’est marqué car l’attaque des Indians confirme son assez faible rendement depuis le début de la saison. Après la quatrième manche, Masterson est remplacé par Jamey Wright ; c’est la plus mauvaise sortie d’un lanceur partant de la saison (même si 2 des 5 points concédés lui sont mérités, Masterson a quand même commis une erreur qui en coûte au moins deux autres). Puis Rafael « Caravane » Perez et Jensen Lewis entrent en jeu. La relève n’accorde qu’un coup sûr en cinq manches mais les Twins n’étaient pas forcément très patients et les lanceurs des Indians étaient précis dans les tirs.

-   Mercredi. Francisco Liriano avait réussi une formidable saison de rookie en 2006 avant de se blesser au coude. Cette blessure l’a éloigné pendant une saison et a ralenti sa progression pendant les deux autres. Mais en 2010, il est en grande forme. Et contre la pire attaque au bâton de la MLB (0.214 de moyenne avant la rencontre), le Dominicain s’est régalé, espaçant 6 coups sûrs et 2 buts sur balles en 8 manches. Dans le même temps David Huff ne faisait pas trop mal quand même : 3 coups sûrs en 6 manches mais l’autre gaucher a accordé 6 buts sur balles, facilitant la tâche de l’attaque des Twins. Ces derniers marquent trois points en deuxième manche, puis un quatrième en sixième sur le circuit de Cuddyer. Ce même Cuddyer frappe un triple en huitième contre Aaron Laffey et produit les deux autres points. Les Twins l’emportent largement et sans problème par 6 à 0. A Cleveland, on se soucie désormais de l’attaque, alors qu’on pensait avant la saison que c’était le point fort de l’équipe. C’est vrai que Choo est un peu seul : Sizemore ne frappe plus depuis plusieurs rencontres (et aucun circuit), Peralta est dans les choux, LaPorta est en panne et Michael Brantley a été renvoyé dans les mineures lundi pour manque de performance à la batte. C’est Russell Branyan qui a intégré l’effectif, lui qui est la principale recrue de l’équipe et qui avait manqué le début de la saison à cause d’une blessure.

-   Jeudi, les Indians jouaient à midi, parce qu’ils devaient prendre l’avion pour Oakland. Ils se devaient aussi d’éviter un deuxième balayage à l’extérieur mais avec un seul point marqué en deux matches contre les Twins c’était difficile. Mitch Talbot était au monticule pour les Indians, opposé à Scott Baker. Soyons clair : Talbot a été encore dominant : 6 manches, 3 coups surs, 3 buts sur balles. Il n’a pas donné grand-chose à l’attaque des Twins qui ont marqué un point en quatrième manche. Ce point n’était pas crédité à Talbot car il est consécutif à une erreur d’Andy Marte, qui n’a pas réceptionné une balle fausse d’Hudson, qui a marqué ensuite. Quant à l’attaque de Cleveland, elle s’est réveillée : un double automatique (la balle rebondit sur le terrain avant de sortir) de Sizemore en première manche envoie Cabrera marquer 1-0. En quatrième, Andy Marte claque son premier circuit de la saison, bon pour deux points : 3-0. Après le point des Twins, les Indiens assomment les jumeaux en sixième et septième manches : Baker subit l’assaut. Un double de Branyan, un simple de Marte, un double automatique de Valbuena marquent trois autres points en sixième (6-1 Indians). En septième, les releveurs des Twins remplissent les buts et les Indians marquent deux fois sur un sacrifice d’Hafner et un optionnel de Branyan. Et les Perez entrent en jeu sans rien laisser (une bonne nouvelle pour Rafael dit La Caravane, c’est plus conforme à son standing). Les Indians peuvent s’envoler vers la Californie avec une nette victoire 8 à 1 qui sauve l’honneur.

-   Vendredi. Premier match chez les Athletics d’Oakland qui réalisent un bon début de saison. Jake Westbrook est au monticule chez les Indians contre Justin Duchscherer, un revenant comme lui qui n’a pas lancé en 2009. Aucune équipe ne prend le dessus en début de match jusqu’à la quatrième manche où les A’s marquent un point : 1-0. La rencontre bascule en sixième manche : Westbrook sort après avoir concédé trois points sans retrait, dont deux sur le circuit du receveur Kurt Suzuki : 4-0. Dans le même temps, Duchscherer musèle l’attaque des Indians malgré quelques problèmes de contrôle (4 buts sur balles) mais un style assez agressif quand même. En huitième, Jamey Wright relève Aaron Laffey chez les Indians. Le vétéran commet un mauvais lancer mais surtout n’est pas aidé par sa défense, pitoyable dans cette manche, qui commet 2 erreurs qui coûte cinq des six points accordés dans cette manche. Score final 10-0. La plus mauvaise sortie, et de loin, des Indians cette saison. Mais aussi encore du travail en défense. Déjà que l’attaque n’y est pas !

-   Samedi, le deuxième match de la série nous propose un duel entre deux lanceurs en forme, Brett Anderson chez les A’s et Fausto Carmona pour les Indians. Le début de match est équilibré mais en troisième manche, Carmona connaît quelques difficultés (3 coups sûrs) et Oakland en profite pour ouvrir la marque (1-0).Pendant ce temps, les Indians souffrent encore et encore : Anderson n’accorde que trois coups sûrs pendant sa présence (6 manches). Mais deux de ces trois coups sûrs permettent aux Indians d’égaliser en sixième : Mike Redmond frappe un double, puis Cabrera réussit un amorti sacrifice. Choo réussit un simple et le receveur vétéran va marquer : 1-1. La fin du match réserve un sort plus favorable à l’attaque des Indians. Ces derniers frappent contre la relève : en huitième, Grudzielanek réussit un simple et Sizemore (qui a remplacé LaPorta sur les sentiers) marque, 2-1. Puis Austin Kearns frappe en lieu sûr et produit deux autres points pour aggraver le score à 4-1. Oakland se montre dangereux dans cette fin de manche : avec deux coureurs sur les buts, Carmona est relayé par Tony Sipp et la défense réussit un double-jeu qui met fin à la manche. En neuvième, les Indians marquent trois autres points : encore un simple de Redmond, qui produit un deuxième point dans le match, et pareil pour Kearns (qui lui produit ses deuxième et troisième de l’après-midi). Cela fait 6 à 1. Arrivé en neuvième, Chris Perez tient la boutique et la victoire des Indians (même s’il n’a pas de sauvetage). Mais on notera encore un très bon match de Fausto Carmona. Décidément, ce sont les lanceurs qui tiennent la maison indienne.

Cette fois, on ne peut plus se cacher. Fausto Carmona est de retour. Samedi, il a livré une belle performance contre les A's. Il a permis aux Indians de rester dans le match avant que l'attaque ne se réveille et récompense son lanceur en lui créditant une troisième victoire.

Cette fois, on ne peut plus se cacher. Fausto Carmona est de retour. Samedi, il a livré une belle performance contre les A's. Il a permis aux Indians de rester dans le match avant que l'attaque ne se réveille et récompense son lanceur en lui créditant une troisième victoire. (Photo AP)

-   Dimanche. On retrouve Masterson, déjà peu convaincant lors de sa dernière sortie. Et ce troisième match à Oakland est encore plus horrible que celui de vendredi. Masterson réalise la plus mauvaise sortie d’un lanceur des Indians de la saison. Il quitte la cinquième manche avec un score de 7 à 0, tout en n’ayant retiré aucun frappeur dans cette même manche. Les lanceurs sont tellement dépassés qu’ils accordent 14 coups sûrs dont la moitié de plus d’un but (4 doubles, deux triples et un circuit). La relève ne fait qu’alourdir un score déjà sévère. L’attaque n’a encore une fois rien produit : elle a pourtant eu l’occasion de relancer le match en quatrième, alors que le score était de 3-0. Mais avec les buts remplis, Lou Marson, le receveur, a échoué dans sa frappe. La marque finale est de 11 à 0. Les A’s gagnent la série et les Indians patienteront une autre année pour gagner une série de matches à Oakland. La dernière fois remonte à 2002.

Matt Laporta (gauche) et Asdrubal Cabrera (13) qui n'arrivent pas à capter une balle. Dimanche, comme souvent cette semaine, les Indians ont connu la misère.

Matt Laporta (gauche) et Asdrubal Cabrera (13) qui n'arrivent pas à capter une balle. Dimanche, comme souvent cette semaine, les Indians ont connu la misère.

Certes, le voyage était difficile : affronter deux leaders de division chez eux n’est pas une sinécure. Mais le problème est désormais sérieux : l’attaque a été nulle cette semaine. 16 points marqués dont 14 dans les deux victoires de cette semaine. Deux circuits réussis et c’est tout. Le coach des frappeurs va avoir du boulot et va devoir aussi rectifier le tir s’il ne veut pas être au chômage. La moyenne au bâton des Indians est la pire de la Ligue (0.223 contre 0.260 en moyenne) à peine devant les White Sox qui ont reculé hier. Et les lanceurs ne peuvent supporter le match. Quand ils se manquent, l’attaque échoue à maintenir l’équipe dans le match et ainsi redonner la confiance au lanceur en difficulté. Et pourtant, si l’attaque était plus constante, les Indians pourraient bien remonter au classement.

Manny Acta et son staff vont devoir prendre quelques décisions. D’abord au poste de receveur : Lou Marson affiche un effroyable moyenne de 0.88 (soit un coup sûr toutes les 12 présences officielles). Faut-il l’envoyer dans les mineures ? Oui incontestablement mais pour qui ? Carlos Santana le grand espoir au poste ? Il fait sa première saison en AAA et même s’il est performant (33% de moyenne au bâton et 5 circuits en 16 matches), le Dominicain doit encore s’aguerrir à ce niveau. Peut-être rappeler Toregas ? Non en AA il est aussi médiocre. Mais qui alors comme receveur derrière le vétéran Mike Redmond ?  Chris Gimenez ? Il a été receveur mais est reconverti en joueur extérieur. Dur dur. Autre cas, celui de Jhonny Peralta qui n’est pas performant et surtout pas assez pour le transférer. Matt LaPorta est aussi dans les choux comme Luis Valbuena et Grady Sizemore n’a toujours pas frappé la longue balle.

La semaine prochaine ne s’annonce pas facile encore pour les Indians : ils terminent leur séjour à l’Ouest à Los Angeles chez les Angels puis reçoivent les Twins du Minnesota.

Les affiches de la semaine prochaine.

En début de semaine, les affiches les plus intéressantes sont : San Francisco-Philadelphie, Florida-San Diego, Tampa Bay-Oakland, Detroit-Minnesota.

En fin de semaine, celles qui retiennent l’attention sont : Philadelphie-NY Mets, San Francisco-Colorado, Detroit-LA Angels, Seattle-Texas

Quelques actions.

http://mlb.mlb.com/video/play.jsp?content_id=7593585 Le triple jeu des Yankees à Oakland jeudi. Le premier de l’équipe depuis 1968.

http://mlb.mlb.com/video/play.jsp?content_id=7656931 Il a beau être bedonnant, Prince Fielder sait se dépasser

http://mlb.mlb.com/video/play.jsp?content_id=7563429 Un grand classique : la réception dans le public, par Aubrey Huff des Giants

http://mlb.mlb.com/video/play.jsp?content_id=7508975 Le Top 10 des Home Runs de la semaine du 12 au 19 avril.

http://mlb.mlb.com/video/play.jsp?content_id=7593239 Quand le Brasseur écrase le Pirate 20 à 0.

A la semaine prochaine.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine