Magazine Culture

Album : The New Pornographers - Together

Publié le 26 avril 2010 par Wyngaal
Album : The New Pornographers - TogetherA paraitre le 4 mai chez Matador Records, Together est le 5ème album du supergroupe canadien The New Pornographers.
Si vous avez suivi un peu mon blog, j'ai parlé "très succinctement du groupe" ici et le reste je l'ai gardé pour cette review du successeur de Challengers, sorti il y a 3 ans.
The New Pornographers est donc un groupe majeur du label Matador comme Pavement, Yo La Tengo, Cat Power ou Belle & Sebastian. C'est un supergroupe puisqu'il est composé par divers artistes issus de la scène indépendante canadienne, tous aussi talentueux les uns que les autres et énormément appréciés par la critique indépendante.
Il n'y a pas de principal chanteur, tous les membres chantent mais seulement trois membres écrivent les chansons. La magie du groupe, c'est qu'ils arrivent à sortir des chansons dans la même lignée alors qu'ils ont des style totalement différents dans leurs autres projets, même si il y beaucoup de piano et de guitare acoustique en commun.
En bref, il y a Carl Newman a.k.a A.C. Newman,"the indie pop guru", principal songwriter du groupe. Il a 2 très bon albums solos que j'apprécie beaucoup dont le 1er (Best New Music) contient "On The Table" une perle powerpop présente sur l'OST de The O.C.
Ensuite il y a Neko Case, figure emblématique de la scène alt-country américaine, la seule intru du groupe! Elle possède un potentiel vocal incroyable, une voix puissante aussi bien dans les graves que dans les aigus. Elle possède une riche discographie alt-country mais qui est très différent de ce qu'elle fait avec The New Pornographers puisqu'elle ne participe plus au songwriting.
Troisième membre principal, et non des moindres : Dan Bejar issu de son excellent main project Destroyer , ce génie un peu barré écrit toujours 3 chansons sur chaque album. Je dis barré car il me parait un peu bizarre, pas seulement à cause de sa voix d'ivrogne mais il n'est jamais sur scène quand c'est pas ses morceaux, est sur aucunes photos et n'aime aucun groupe (sauf les Libertines "Even Dan Bejar liked them and he hates everything. He still buys every Pete Doherty record that comes out."), un très fort caractère donc.
Sa voix atypique le différencie des autres morceaux composés par Carl. J'ai mis beaucoup de temps à apprécier les morceaux de Dan, notamment à cause de ses trois morceaux sur Electric Version, qui sont les plus mauvais (à mon goût) comparés aux autres albums. Merge réédite ses premiers albums que je conseille très vivement.
Puis après il y a "les autres" qui n'écrivent pas de chansons (tout du moins avec TNP) : John Collins, producteur de la scène canadienne, il a notamment produit If It Was You et So Jealous de Tegan & Sara ! Puis il y a Kathryn Calder, la nièce de Carl, qui joue au sein d'Immaculate Machine, son groupe tout mignon bien sympa, avant de rejoindre le line-up fixe des New P en live et en studio. Elle prend plus en plus d'importance au sein du groupe au fil du temps, a donné une autre dimension à la musique du groupe lors de son arrivée pendant Twin Cinema. Elle mettrait presque Neko Case au statut de chanteuse de seconde zone (presque hein, ça reste Neko Case!)
Album : The New Pornographers - TogetherL To R : Blaine Thurier, John Collins, Kurt Dahle, A.C. Newman, Todd Fancey, Kathryn Calder, Neko Case.

The New Pornographers est un groupe principalement power-pop, avec un songwriting efficacement catchy et des arrangements parfois tellement complexes qu'il faut plusieurs écoutes pour apprécier, ce qui est un sacré paradoxe pour de la power-pop.
Les fans savent très bien qu'il faut plusieurs écoutes pour laisser les morceaux évoluer, monter dans l'estime personnelle, et pour pouvoir trouver ce qui rend chaque morceau exceptionnellement bon.
J'avais rapidement accroché à Electric Version et Mass Romantic qui sont les albums les plus directs, c'était du 100% power-pop avec des sonorités originales (on croirait presque des jouets) que l'ont retrouve dans aucun groupe. L'approche de Twin Cinema fût un peu plus dure mais avec les écoutes, c'est de très loin le meilleur album ! Il mélange avec brio les chansons catchys (Use It) avec les morceaux épiques (The Bleeding Heart Show) et les chansons posées (These Are The Fables).
Challengers, j'ai mis énormément de temps à l'apprécier, à vrai dire c'est un virage à 180° que le groupe a choisi d'effectuer en changeant totalement les arrangements. Adieu les morceaux bourrins des débuts (sauf All the Things That Go to Make Heaven and Earth), place aux morceaux pop symphoniques. Avec les réécoutes, je l'aime beaucoup plus que Mass Romantic.
Togethersort donc après Challengers, et à vrai dire, je ne m'attendais pas trop à un retour aux sources... On notera la participation (quasi inaudible) de Zach Condon (Beirut), Annie Clark (St. Vincent), Will Sheff (Okkervil River) et les cors des Dap-Kings.
Tracklisting :
  1. Moves
  2. Crash Years
  3. Your Hands (Together)
  4. Silver Jenny Dollor
  5. Sweet Talk, Sweet Talk
  6. My Shepherd
  7. If You Can't See My Mirrors
  8. What Turns Up In The Dark
  9. Valkyrie And The Roller Disco
  10. A Bite Out Of My Bed
  11. Daughters of Sorrow
  12. We End Up Together
L'album commence sur Moves, et dès que j'ai entendu les cordes qui commencent le morceau, j'ai su que Together allait être le prolongement de ce qui a été entamé sur Challengers. J'adore les canons échangés entre Carl et le reste du groupe. Un bon morceau mais rien d'extraordinaire jusque là.
Intervient ensuite les deux premiers extraits que l'on a pu écouter avant la sortie de l'album : Crash Years chantée par Neko Case, un bon refrain bien pop ensoleillé et des sifflements que l'on ne peux sortir du crâne. Une sorte de Letter From an Occupant en beaucoup plus posé, avec les arrangements de Mutiny, I Promise You Your Hands (Together) est le titre offert gracieusement par le groupe il y a quelques mois. Le riff est assez heavy mais le titre est plutôt linéaire, seul l'échange Neko/Kathryn/Carl dans le refrain est bien.
The New Pornographers - Crash Years

Vient ensuite le premier titre du "Destroyer" Dan Bejar, Silver Jenny Dollar. C'est un excellent titre qui pue le soleil et son refrain est catchy à souhait. Bejar est vraiment un génie. "Silver Jenny Dollar, Bwah wah wah wahhh wahaoaoaoaa!"
J'ai vraiment apprécié les 3 morceaux de Dan sur Together, limite plus que les chansons de Carl. La suivante, If You Can't See My Mirrors, est un morceau chamber pop très proche des derniers Destroyers. On écouterais bien ça en musique de fond quand on rentre du boulot, les chœurs menés par Kathryn sont tout simplement jouissifs.
La dernière de Dan est Daughters of Sorrow est la moins excitante des trois. Seule l'instrumentalisation et les chœurs jazzy "Bom Bom Paaa Paaaa Paaa" sauvent le morceau .
Sinon dans le reste de l'album, il y a ma préférée : Sweet Talk, Sweet Talk, un irresistible morceau chanté par Kathryn où tout le monde est obligé d'accrocher à la première écoute tellement c'est efficace. J'aime beaucoup (trop) Kathryn, je trouve qu'elle chante et joue du piano très bien et seulement une chanson pour elle, c'est pas beaucoup !
My Shepherd est une autre chanson chantée par Neko, assez proche de ce qu'elle peut faire en solo. J'ai pas trop accroché à celle-là, enfin j'ai pas trouvé ce qui rendait la chanson bien, contrairement à d'autres chansons de Neko : Challengers, All For You Swining Around ou These Are The Fables, dommage.
Dans la série Titres moyens, What Turns Up in the Dark est un poil répétitif et A Bite Out Of My Bed, littéralement.... une morsure en dehors de mon lit? ne me donne pas particulièrement envie de chanter le refrain, juste de bouger la tête sur l'outro à la limite.
The New Pornographers - Silver Jenny Dollar

Valkyrie In The Roller Disco à un nom trompeur car je m'attendais vraiment à un morceau dance genre All For You Swining Around. Au final, c'est la seule ballade de l'album que je trouve assez décevant alors qu'ils ont sortis une très belle chansons sur le dernier album : Adventures In Solitude. Merci quand même à Kathryn de sauver un peu le titre.
We End Up Together comme son nom l'indique, clôt l'album. J'étais habitué à toujours avoir une excellente chanson sur chaque fin d'album et Together ne déroge pas à la règle (ou alors qu'à moitié car elle est pas si bien que ça en fait.) On retrouve nos amis les cordes et un rush sur la seconde partie du morceau, qui rendra terriblement mieux en live j'en suis persuadé.
A écouter (en stream intégral sur NPR): Moves, Crash Years, SilverJenny Dollar, Sweet Talk, Sweet Talk, If You Can't See My Mirrors, We End Up Together
The New Pornographers - Sweet Talk, Sweet Talk

Verdict :
Together est logiquement dans la lignée de Challengers, du fait de ses arrangements symphoniques et des chansons moins énergiques et plus posées. Un album en demi-teinte, avec d'excellents morceaux et d'autres plutôt moyens. J'espère comme tout bon album des New Pornographers qu'il va monter dans mon estime au fil des écoutes, car c'est avant tout la spécialité du groupe.
L'album est assez axé vers une écouté sur un transat en plein mois de Juillet, d'où une sortie en ce début de mois de Mai. En tout cas, je sais ce qui va tourner en boucle cet été!
On est très loin des débuts Electric Version/Mass Romantic, et même de Twin Cinema puisqu'il n'y a plus aucune chanson remplies de folie, avec des gros chœurs bien bourrins qui donne envie de se trémousser ou de sautiller sur le matelas de son lit... maintenant place au songwriting léger et plus posé.
Sinon avis totalement subjectif (après 4500 écoutes environ), je sens le songwriting de Carl à bout de souffle, ça fait 2 albums que ses chansons sont moins bien que celles de Dan, à part si Kathryn chante à sa place.
Les chansons de Dan sont restent toujours des références. Neko quant à elle, est beaucoup moins catchy et irrésistible qu'aux débuts du groupe.
Le groupe sera à la Maroquinerie le 26 mai, le 27 à Toulouse et au Primavera Festival à Barcelone le 28 mai.
7.8/10

Stream

Last.fm The New Pornographers
Last.fm A.C. Newman
Last.fm Neko Case
Last.fm Destroyer
Last.fm Immaculate Machine

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wyngaal 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte