Magazine Culture

Contruire un accord à la guitare...

Publié le 26 avril 2010 par Pascal_oudot

Quand j'ai redécouvert la guitare fin 2007, je me suis rendu compte qu'un défaut rédhibitoire m'empêcherait à tout jamais d'être un excellent guitariste: j'ai les doigts courts, trop courts du moins pour arriver à facilement placer mes doigts aux endroits les plus appropriés pour certaines successions d'accords...

Je me contenterai donc d'être le meilleur guitariste qu'il me sera possible quand dans quelques années j'aurai assimilé le principal de ce qui me manque encore.

Bref, il m'a fallu être suffisamment malin pour construire certains accords de la façon qui me convenait le mieux. Heureusement, une longue fréquentation de la musique et quelques connaissances de base m'ont permis et me permettent encore de tricher et de jouer certains accords à MA façon. C'est la méthode que j'ai utilisée que je vais essayer de vous transmettre ici.

Pour jouer un accord correct, vous avez besoin de trois ou quatre notes différentes jouées simultanément sur votre guitare, selon le principe exposé ci-dessous:


Contruire un accord à la guitare...

Alors là vous vous dites que je me fous de vous... C'est quoi, la tonique? Ben la tonique c'est votre note de base! Si vous voulez jouer un accord en SOL majeur, votre tonique est SOL, ou G en notation germanique. Ah ben oui il faut savoir ça aussi!


Contruire un accord à la guitare...

Mmmh, ça va, vous suivez? D'accord, la tonique c'est donc ma note de base, dont je veux jouer un accord. Fort bien. Mais comment je trouve le reste -quinte, septième mineure,...- et patati et patata... Tout simplement en vous aidant du tableau ci-dessous, que j'ai fabriqué pour vous avec mes petits doigts courts mais qui tapent encore assez vite sur le clavier:


Contruire un accord à la guitare...

Donc pour jouer un accord de MI majeur, par exemple, qui sera simplement noté MI sur votre partition, ou encore E en notation germanique, vous avez besoin de la tonique E (Mi), de la tierce majeure G# (Sol dièse), et de la quinte B (Si). Pour jouer un accord de MI mineur, noté MIm sur votre partition, ou encore Em, vous avez besoin de la tonique E (Mi), de la tierce mineure G (Sol), et de la quinte B (Si). Et ainsi de suite...

Oui, me direz-vous, mais me voilà bien avancé! Comment je fais ces trois notes, moi? Tout simplement en vous aidant de ce troisième tableau qui vous montre le manche de votre guitare et les notes que vous faites en posant vos doigts sur les espaces entre chaque frette:

Si je reprends mon exemple du MI majeur (noté MI ou E), vous constaterez que vous pouvez le jouer en en jouant la chanterelle à vide puisqu'elle fait un MI, la corde de B à vide puisqu'elle fait un SI, en posant un doigt sur la corde de G au premier espace pour obtenir un SOL dièse, en posant un deuxième doigt sur la corde de D au deuxième espace pour obtenir un MI, en posant un troisième doigt sur la corde de A au deuxième espace pour obtenir un SI, et en jouant à vide la corde grave qui fait un MI. Illustration:

Contruire un accord à la guitare...

Voilà, vous avez maintenant tout ce qu'il vous faut pour construire vos accords à votre idée. Je peux vous assurer qu'avec des doigts comme les miens posséder ces petites connaissance simples sauvent bien la mise! Je vous suggère de vous amuser à comprendre les accords que vous avez l'habitude de jouer, histoire de bien apprécier le système...

Une dernière chose: pour retrouver ces petits outils personnels au format pdf, cliquez ici!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal_oudot 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines