Magazine Culture

Benjamin Biolay - La Superbe (2009)

Publié le 27 avril 2010 par Soulbrotha
Benjamin Biolay - La Superbe (2009)CD1
01 'La Superbe'
02 '15 Août'
03 'Padam'
04 'Miss Catastrophe'
05 'Ton Héritage'
06 'Si Tu Suis Mon Regard'
07 'Night Shop'
08 'Tu Es Mon Amour'
09 'Sans Viser Personne'
10 'La Toxicomanie'
11 'Brandt Rhapsodie' (en duo avec Jeanne Cherhal)
CD2
01 'L'espoir Fait Vivre'
02 'Prenons le Large'
03 'Tout ça me Tourmente'
04 'Assez Parlé de moi'
05 'Buenos Aires'
06 'Raté '
07 'Lyon Presqu'île'
08 'Mélancolique'
09 'Reviens mon Amour'
10 'Jaloux de Tout'
11 '15 Septembre'
Oui, d'accord, vous avez tous les droits de m'insulter à la vue de ce billet. Un mois de silence quasi-total pour revenir avec un album qui n'a plus rien de frais. Oui, c'est vrai, mais force est de constater que ce disque me hante plus que jamais et que son absence ici est une anomalie à corriger. "La Superbe" squatte les bacs, les récompenses et les louanges, c'est parfaitement mérité vu qu'il s'agit du plus grand album de musique en français de notre génération. Oui oui, vraiment.
Comme tout le monde, je me suis bien fait avoir. De Biolay, je ne retenais que sa tronche de cake, sa voix monocorde et le terrible label "Nouvelle Chanson Française". Force est de constater que tout cela est largement trompeur. En creusant un peu, on fait la connaissance d'un auteur-compositeur-interprète multi-instrumentaliste sorti du conservatoire mais aussi, accessoirement, un amateur sincère de musique Hip Hop et bien plus encore. Aussi dingue que ça puisse paraitre, c'est dans le Rap que BB va puiser une partie de ses inspirations pour "La Superbe".
En effet, le morceau titre est produit par Animalsons que l'on connaissait surtout pour le banger de Booba Garde la Pèche... Aussi, d'autres morceaux penchent vers le HH, quand le chanteur lui même s'essaie au Rap, de façon certes un peu maladroite (ça ne s'invente pas) mais avec des textes plus que solides sur "Miss Catastrophe" ou "Jaloux de Tout".
Cependant, cette influence n'est qu'une goutte dans l'océan créatif qu'est "La Superbe". Ce monumental double album est axé sur un concept simple, celui de la rupture. En cela, il prolonge Trash Yéyé, un précédent opus suivant le divorce avec pertes et fracas d'avec Chiara Mastroianni. Si cet album était totalement désespéré et sans issue ("De beaux souvenirs, à défaut d'aller mieux"...), "La Superbe", lui, est plus une traversée, une sorte de kit de survie.
On fait la connaissance du protagoniste le "15 Aout" ("Je porte encore à même le corps ton vieux chandail qui me gratte à mort, je n'ai pas trop le moral") pour le quitter un "15 Septembre", pas forcément plus avancé mais un peu moins miné ("C'est pas l'heure de m'en aller"). Entre les deux, il va passer par tous les états et cela sera illustré de façon géniale par de multiples couleurs musicales.
Au plus bas, dans le premier CD, surtout, il évoque "La Toxicomanie" dans un nuage de fumée Jazzy, déambule, angoissé dans un "Night Shop" (en faisant un hommage discret mais évident au modèle Alain Bashung) ou lance un dernier cri désespérée en direction de l'être perdu ("Reviens mon Amour"), il en profite aussi pour dresser un autoportrait chaotique dans "Ton Héritage".
Le deuxième disque est un peu moins brillant (en même temps, il aurait été dur de rester aussi haut aussi longtemps) sans pour autant dénoter. Il se finit cependant de façon magistrale, la conclusion de cette odyssée est sublime, et tellement humaine. "La Superbe" est une aventure humaine. Le voyage intérieur d'un homme qui essaie de rester vivant après le drame amoureux. Il passe par tous les états et tente de trouver une certaine forme d'apaisement.
Cet album est un bijou, on retrouve ici le virtuose Biolay à l'oeuvre, étalant la large palette de son talent, abordant Rock, Pop, Hip Hop, Jazz, Chanson Française sans jamais faire fausse route, du jamais vu. Au niveau textuel aussi, c'est très impressionnant, complexe et néanmoins accessible.
Beaucoup de louanges donc pour un album qui restera dans les mémoires. Le public n'a plus d'excuse, Benjamin Biolay s'est installé pour de bon tout en haut dans la hiérarchie des chanteurs français, il sera compliqué de le déloger tant "La Superbe" restera comme une référence. Il vient de réhabiliter la Chanson Française en faisant exploser le genre, bravo à lui et merci, aussi.
* Site officiel
* MySpace
* Spotify
* Deezer
* La Superbe

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Soulbrotha 443 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines