Magazine Beaux Arts

Architecture pas chère... quel cynisme !

Publié le 27 avril 2010 par Archijulien

Architecture pas chère... quel cynisme !
Ce week-end, pendant un moment de désoeuvrement du dimanche matin, mes personnes préférées me demandent des fraises de printemps. Je me rends chez Attac Tours Nord rebadgé en Simply Market.Désorienté par cette nouvelle déco (si tendance), j'ai l'impression de me retrouver dans un aménagement branchouille, proche de ce que j'aime trouver dans Architectures à Vivre, une des revues que j'aime bien.
Là, en tête de gondole, parmi les rayonnages aspergés d'un fumigène destinée à conserver la délicatesse des fruits, je trouve de grosses fraises espagnoles sans goût, élevées en serre à grand coup de CO2. Alors, dans un mouvement rapide de la tête, je repère une personne âgée, qui vraisemblablement fréquente le magasin tous le jours. D'un coup, dans le prolongement de son bras, je vois juste dans un coin, les fraises Gariguettes d'un rouge tendre que j'étais venu chercher. Là ce fut un choc. Elevées en plein air, à l'état sauvage au milieu des champs, je comprends qu'elles coûtent 2 fois plus cher... Diable, j'aime les fraises, je les achètes sans hésiter pour retrouver cette émotion gustative.Architecture pas chère... quel cynisme !Par association d'idée, à côté des caisses, j'attrape le dernier Architectures à Vivre dont le thème porte sur des maisons chics et pas chère... (Mince çà c'est intéressant comme sujet) >>> ICI
Architecture pas chère... quel cynisme !
Dans la revue, toujours ces mêmes maisons, façon leitmotiv. Comme un constat d'échec : aucune nouveauté. Le low-cost n'en est pas : le prix de construction affiché est plutôt élevé.
Mon pessimisme reprend ses droits : je me rends compte que les clients, qui n'achètent pas ces livres et revues mais les feuillètent, pensent que l'architecture c'est pas cher... Comme les Gariguettes, la construction a un prix, celui de la qualité. Faites la somme d'études préalables, de chiffrages, de dessins, de samedis et dimanches ouvrés, de modifications, de construction, d'achat de matériaux, de taxes, d'études administratives, de déplacements, de disputes, d'amour, de haine, de réconciliation, de sueur d'ouvriers, de chantier pour réaliser votre maison.
L'architecture pas chère n'existe pas, c'est une invention cynique qui dénigre le travail des personnes qui construisent.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Archijulien 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines