Magazine Culture

Broadway Boogie Woogie !

Publié le 27 avril 2010 par Myriam

Variation de plans colorés délimités entre eux par un encadrement noir, jamais de lignes courbes ni d'autres couleurs que le rouge, le jaune et le bleu sur fond blanc, importance de l'angle droit, et vous me dites Piet Mondrian.

Ajouter quelques blocs, des mini pavés sur les axes jaunes interrompus par des carrés gris pâle et voici la toile "Broadway Boogie Woogie" (1942-1943) faisant partie des dernières œuvres qu'il va peindre.

Mondrian - Broadway Boogie Woogie, 1942-43

Semblable au plan quadrillé des villes américaines, nous sommes à Broadway, les axes jaunes suggérant les artères trépidantes de la ville avec la grouillante circulation des véhicules et des piétons tandis que les couleurs figurent le scintillement des lumières et le clignotement des néons publicitaires.

Impulsions chromatiques, rythme jazzy et syncopé, cela m'a renvoyé à des travaux du photographe Bailly-Maître-Grand dont sa série sur les Fourmis (2002) présente les mêmes aspects frénétiques et syncopés...

 

Bailly-Maître-Grand - Les Fourmis, 2002

"Dénaturaliser, c'est abstraire. Par l'abstraction, on obtient l'expression pure abstraite. Dénaturaliser, c'est approfondir" (1).

(1) Propos de Mondrian


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Myriam 321 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine