Magazine Cinéma

Adele blanc-sec

Par Carbro40
Cinéma-Land > Critique Ciné > ADELE BLANC-SEC

03 mai 2010

Adèle Blanc-Sec

Adèle Blanc-Sec

Besson est de retour au film-live après un passage à la case animation avec les Minimoys. Il adapte les BD éponymes de Jacques Tardi et comme la plupart du temps lorsqu’il s’agit d’adaptation, je ne connaissais pas les livres de départ.

Le film commence pourtant comme un Jeunet : présentation des personnages avec pas mal de tendresse et avec une voix-off chaleureuse. On entendra d’ailleurs plus jamais cette dernière après. Puis, on rencontre la protagoniste en Egypte recherchant la momie qui pourrait soigner sa sœur. Adèle Blanc-Sec est jouée par Louise Bourgoin, encore débutante, et ça se sent. Je n’ai pas aimé sa prestation, on la sent gênée et pas très à l’aise…elle a choisi une diction ultra-rapide mais elle a quelques problèmes d’articulation : on ne comprend pas parfois. Elle est meilleure dans les scènes d’émotion que dans celles plus comiques.

Les autres acteurs sont bons. Gilles Lellouche campe un policier bedonnant, qui mange tout le temps et au succès immérité. Ses mimiques sont marrantes, et c’est celui qui fera le plus sourire. Après, il peut lasser. Matthieu Amalric et Jean-Paul Rouve sont crédités au générique mais interviennent très peu. Amalric, méconnaissable, prend son pied, mais on le voit que 5 minutes dans le film. Jean-Paul Rouve, que j’aime pas beaucoup, s’en tire bien mais on le voit pas beaucoup non plus. Les autres acteurs que ce soit le président, le conservateur du musée, Espérandieu et Zborowski sont très bons.

Adèle Blanc-Sec

On sourit beaucoup, on rigole parfois car le film joue la carte de l’humour. Dommage que certains gags soient prévisibles et tellement déjà vus.

On critique beaucoup Luc Besson pour ses scénarios mais celui-là est correct, voire assez bon malgré un pitch à la Nuit au Musée. Pas mal de rebondissement, dont un inattendu et assez savoureux. Mais le côté négatif, c’est que tout va très vite, deux secondes de repos, et une autre scène d’action intervient. Peut-être la faute au montage… Et pour sa réalisation, Luc Besson s’est amusé à filmer. On pourra noter des plans très travaillés.

Les effets-spéciaux numériques sont très bons. A part un ptérodactyle, on verra une dizaine de momies, très expressives. La momie Batmosis fait penser à C-3PO dans sa façon de marcher. Pour une fois qu’on voit des effets spéciaux numériques dans un film français, et qu’on peut les souligner.

Pour résumer, un film plutôt plaisant mais pas parfait. Des scènes d’action qui s’enchaînent, une actrice principale pas au top, des gags parfois lourds et des personnages effleurés. Le tout manque d’un souffle qui aurait porté le film. En tout cas, il semblerait qu’il n’y aura pas de suite…

A voir une fois.

Note :

logo
logo
logo_demi
logo_vide
logo_vide

Adèle Blanc-Sec

  • ADELE BLANC-SEC : Des "affiches-personnage"
  • LES AVENTURES EXTRAODINAIRES D' ADELE BLANC-SEC : Une nouvelle bande-annonce
  • ADELE BLANC-SEC : Une affiche et un trailer
  • Quelques nouvelles vidéos...
  • Stock d'affiches et de photos
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carbro40 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines