Magazine Culture

Le livre du jour : poèmes déjeuner, de Frank O'Hara

Par Florence Trocmé

La rubrique Livre du Jour ne propose pas de notes de lecture critiques mais met en valeur des livres récemment édités, en les présentant de façon un peu plus approfondie que dans le cadre de l’article hebdomadaire Poezibao a reçu.

Les éditions Joca Seria publie la première traduction en français d’un livre complet de l’auteur américain Frank O’Hara.  

Joca seria
 Le livre 
Frank O'Hara  
Poèmes déjeuner 
traduit de l'anglais (Etats-Unis)  
par Olivier Brossard et Ron Padgett  
postface et notes d'Olivier Brossard 
photo de couverture : Saul Leiter 
Format : 15 x 20 cm  
112 pages  
Isbn 9782848091419 
15 € 
1950-1960 : New York est la capitale artistique du monde. Artistes côtoient poètes, compositeurs et danseurs dans une effervescence créatrice semblable à celle du Paris début de siècle. Au cœur de la ville et de cette communauté d’artistes, le poète Frank O’Hara devient l’Apollinaire américain. Conservateur au Musée d’art moderne, il parcourt les rues de New York chaque jour à l’heure du déjeuner. Il en tire les Poèmes déjeuner, écrits sur le pouce, en vitesse, entre deux rendez-vous. Ils vous feront faire le tour de la ville, mais une ville personnelle, aussi exacte qu’elle est imaginaire : des adresses précises, l’Empire State Building et les Nations Unies, mais aussi, souvent, des rêves et souvenirs où l’on croise Billie Holiday le temps d’une dernière chanson, Pasternak en robe de chambre, Lana Turner qui s’évanouit et Errol Flynn à la poursuite de nazis. New York, chez Frank O’Hara, est une ville « à emporter », à découvrir à pied, dans le métro ou dans un taxi, toujours en mouvement, sur le vif.  
Le poète 
Frank O’Hara (1926-1966), associé à l’École de New York, est l’un des plus grands poètes américains du 20e siècle. Publié sous le titre Lunch Poems en 1964, Poèmes déjeuner a fait date dans l’histoire littéraire américaine : un langage poétique nouveau naissait, énergique et réfléchi, drôle et mélancolique, léger et grave. C’est le premier livre de Frank O’Hara traduit en français. 
Bio-bibliographie de Frank O’Hara 
 
Deux poèmes (en bilingue) 
et ici, Frank O’Hara lit Lala Turner has collapsed 
Un lien 
présentation du livre sur le site de l’Arbre à lettres 
L’éditeur 
Les éditions Joca Seria (« jeux sérieux » en latin) ont été fondées par Bernard et Brigitte Martin en 1991. Elles ont quelque 80 titres à leur catalogue (une dizaine de nouveautés par an). Beaucoup, fictions ou documents, évoque la ville de Nantes et sa région. Depuis 1997, en juillet à La Baule, ils organisent la manifestation littéraire Écrivains au bord de la mer. L'expression latine « joca seria » a été empruntée au poète Francis Ponge.
Coordonnées : 72, rue de la Bourdonnais. 44100 Nantes (France) tél : 02 40 69 51 94 - fax : 02 40 69 24 59 - mél : jocaseriaeditions@wanadoo.fr 
site de l’éditeur – fiche sur Bibliomonde – sur lekti-écriture 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines