Magazine Chaussures

Belles comme un Coq

Publié le 03 décembre 2007 par Erwan Pianezza

Rebecca Brough, styliste hollywoodienne, peut se vanter d’être cohérente avec sa ligne végétalienne : après avoir refusé pendant des années de porter fourrures et cuirs, elle a lancé sa marque de chaussures certifiées libres de toute exploitation animale. Bien sur le végétal prend le relais : liège, coton, lin, bois, caoutchouc Brésilien pour coller les semelles… Avec de telles spécifications, l’ancien Top-Model a eu du mal, lors de son voyage initiatique en Italie, à trouver chaussure à son pied. La rencontre providentielle avec Marco Gambassi, descendant d’une famille de coordonniers qui a travaillé pour Gucci, a scellé le destin de la marque Mink (vison, en anglais) qui aujourd’hui développe sa notoriété dans l’industrie du luxe. Avec des noms empruntés au monde de la basse-cour, les collections de talon-aiguilles végétaliens s’arrachent à prix d’or. Fabriquée à la main, chaque paire demande une dizaine d’heures de travail, elles sont donc relativement peu compétitives face à l’industrie du cuir. Comptez 400$ le modèle (sur internet). Faites le calcul : avec 740 ventes (en 2006), dont certaines  tres efficacement relayées par quelques amies bien en vue (Paris Hilton, Pamela Anderson, Alicia Silverstone), la petite affaire de Rebecca Brough est bien engagée.

Liens

  • Site officiel Mink
  • Achat en ligne : heel.com
  • Crédit Photo : 944 magazine


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Erwan Pianezza 53382 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte