Magazine Côté Femmes

- villiers-le-bel - le meurtre du rer d - la formation humaine -

Publié le 03 décembre 2007 par Elen2005golf

Après avoir lu ces quelques lignes, je vous laisserai librement faire tous les rapprochements avec l'actualité... je ne souhaite pas influencer votre point de vue au regard de ces évènements.... pensez par vous-même... c'est juste quelques éléments théoriques qui me viennent à l'esprit...pour essayer de comprendre comment nous pouvons arriver à des situations aussi invraisemblables.. qui me, qui nous meurtrissent...pour essayer de mieux aider, de mieux accompagner nos enfants.....à grandir...

Tout notre système éducatif est encore aujourd'hui basé sur la somme d'acquisitions du savoir...vous pouvez écouter les professeurs des écoles....ils disent encore et toujours : "il n'a pas le niveau...il ne sait pas lire...il doit travailler plus....etc.."  (à lire dans la page d'accueil du blog à droite (témoignages de peine d'école : la peine de Marie..) Merci aux éducateurs qui font autrement, ils sont trop peu nombreux....

Quelle valeur peut avoir la transmission de savoir, si la formation humaine est négligée, voir inexistante ?

Parce que l'enfant dès sa naissance est une entité psychique, une personnalité sociale en construction, sa formation humaine doit être prise en considération. Parce que la société, que va constituer cette multitude de personnalités en construction, sera une grande puissance.

L'erreur fondamentale est que les hommes veulent toujours assurer et renforcer leur organisation en suivant un chef, un leader, un messie, comme si les chefs pouvaient tout maîtriser !

La société ne se construit et ne dépend pas seulement de son organisation...De bonnes lois et un bon gouvernement ne seront pas capables de maintenir les masses et ne pourront pas les faire agir, si les individus que constituent cette société, ne sont pas soucieux de maintenir un contact qui fasse d'eux un groupe, une organisation, un peuple, une nation. L'erreur est de croire qu'un bon chef, si grand soit son génie pourra trouver la solution à ce vaste problème qui surgit d'une multitude d'individus non préparés.

C'est le degré, la qualité de développement de chaque personnalité et leur orientation intérieure qui fabrique une organisation, un pays, un peuple plus ou moins fort et actif.

La force de cohésion prend racine inconsciemment dans l'enfance avec tout ce que l'enfant absorbe des caractéristiques de son milieu, de sa famille, de sa race, de son groupe social... il les absorbe et les incarne, il apprécie les valeurs de son propre groupe comme but de sa propre activité, ce sont ses premiers pas vers la conscience sociale.(un besoin spontané chez lui, indépendant de l'influence de l'adulte, il fait "corps"). L'autre moment c'est quand il devient adulte, là il agit consciemment.

Le problème le plus urgent est d'éduquer et de construire les caractères des individus, de recueillir les trésors cachés en chacun d'eux et d'en développer les valeurs. Notre société est largement inférieure à ce qu'elle pourrait être.

La société en construction se crée par cohésion, par la révélation de chaque enfant. Le socle de notre psychopédagogie consiste à ne pas galvoder et ignorer, les trésors cachés de chacun d'eux...ce socle consiste à éduquer pour sauver pour chaque enfant...la norme de toutes nos forces et tendre vers la perfection...au lieu de préparer artificiellement des faibles, prédisposés aux problèmes mentaux, qui nécessitent des soins incessants pour ne pas verser dans des problèmes extrêmes et devenir des a-sociaux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elen2005golf 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog