Magazine Concerts & Festivals

Review Concert : Pavement + The National @ Zénith 07/05/10

Publié le 10 mai 2010 par Wyngaal

Review Concert : Pavement + The National @ Zénith 07/05/10
Un peu d'histoire pour commencer: Pavement, groupe phare de la scène lo-fi indie 90s, était séparé depuis plus d'une dizaine d'années maintenant. Groupe qui a influencé tant de groupes... sérieux quand j'écoute Cymbals Eat Guitars par exemple, j'ai vraiment l'impression d'entendre Pavement!
Entre temps, Stephen Malkmus, chanteur/guitariste et véritable icône du fait de son attitude de "wanker/slacker", a enchainé les petits boulots. Entendez par là divers side-projects comme Stephen Malkmus & The Jicks ou avec Silver Jews.
L'année dernière, coup de théâtre ! Contre toute attente, le groupe a annoncé quelques dates pour leur réunion aux USA et à Londres (tandis qu'à Paris, on pouvait toujours se frotter hein.)
Mais c'était sans compter sur le coup de pression de Vanessa sur Mark Ibold à la sortie d'un enregistrement de l'Album de la semaine. Le pauvre bassiste avait comme petit boulot de faire la basse en live pour Sonic Youth, rien que ça et donc on lui a tendu un guet-apen dans le froid, il croyait passer inaperçu : il l'a pas vu venir !
Et c'est un sale jour enneigé d'Hiver 2009 que j'apprends via MagicRPM que Pavement jouera à Paris au... Zénith o_o ! Très surpris de ce choix car Pavement en France, peu de gens connaissent!
Oui, car comme c'est un évènement exceptionnel, autant jouer le "all-in" et tenter de rendre la chose grandiose (à défaut de jouer au Bataclan ou l'Olympia)
Il faut dire qu'en Angleterre, l'ATP (festival unique en son genre où le "Curator" choisi toute la programmation, ça à lieu au mois de Mai et Décembre de chaque année) de Pavement a été Soldout en quelques heures, sachant que les chalets valent de 200£ à 1200£ pour plusieurs personnes. Même régime pour les quelques dates à Londres même, soldout en quelques minutes seulement!
Comme vous savez bien que le rock alternatif des années 90 c'est toute ma passion musicale, il fallait que je sois là, même si la grippe pointait le bout de son nez.
Puis en janvier, j'apprends que The National, au lieu de faire un concert le 7 mai à Paris, a décidé d'assurer la première partie de Pavement!
The Nationalqui est très fan de Pavement puisque dans la chanson So Far Around The Bend, extraite de la compilation des Twins Dressner "Dark Was The Night", Matt Berninger dit: "Praying for Pavement to get back together"
Première Partie : The National
Review Concert : Pavement + The National @ Zénith 07/05/10Rentré vers 19h40 dans l'enceinte du Zénith avec l'appréhension habituelle : Le Zénith sera t-il au moins plein aux 3/4 ? A l'heure où j'étais rentré, la réponse était non. La salle était étonnement vide, j'ai jamais vu le Zénith dans un silence pareil, aucun bruit alors que The National joue à 20h.
Donc The National, je ne suis pas un expert, je ne connais que Boxer et quelques nouvelles car j'ai écouté High Violet 3-4 fois avant de venir quand même.
De toute ma vie, j'ai jamais vu une première partie aussi prenante, belle et géniale que le set de The National, qui a joué 1 heure quand même!
C'était magnifique donc, avec un coté symphonique qui ne m'a pas marqué sur CD composé d'un violoniste/clavier et de 2 trompettes/cors.
Évidemment, j'ai été aussi charmé par le son des Gibson demi-caisses/Jaguar des jumeaux Dressner, très propre malgré tout ce que l'on dit.
Le chant était pas très fort, en grande partie couvert par la batterie, mais Matt faisait bien l'autiste. Cassdédi au bac à glaces avec la bouteille de vin blanc dedans.
The National - Slow Show

Ils ont joués pas mal de titres d'High Violet (à paraitre bientôt) et de Boxer, leur dernier album.
Gros coup de cœur pour England vraiment magnifique, Fake Empire était très bien et que dire de Mr. November où Matt est venu dans la fosse pour chanter la chanson avec le public! "I saw my mum in the crowd!"
Du coup, je suis plus que motivé à faire le dimanche de la Route du Rock où le groupe jouera avec The Flaming Lips et je sais qu'ils font l'Olympia en Novembre !
Setlist :
Mistaken For Strangers
Anyone's Ghost
Bloodbuzz Ohio
Afraid Of Everyone
Slow Show
Squalor Victoria
Little Faith
Conversation 16
Apartment Story
England
Fake Empire
Mr. November
Terrible Love
Je n'ai filmé que quelques chansons car je me réservais avant tout à Pavement ! Cliquez sur la setlist!
Headliner : Pavement
Review Concert : Pavement + The National @ Zénith 07/05/10
Décor sobre puisque seules les quelques guirlandes munies d'ampoules était présentes sur la scène du Zénith. LE public était quand à lui un peu plus rempli qu'en début de soirée, un public majoritairement masculin quand même, car l'indie 90s... c'est avant tout assez masculin!
Ce qui est bien avec ce genre de concerts, c'est que tu tombes sur des vrais fans indie, celui qui aime Built To Spill par exemple, et pas celui qui te sors "Ouais j'adore l'indie surtout les Arctic Monkeys, Muse et les Killers" (OUI, toi aussi renie les groupes que t'adorais il y a quelques années...[/hipster])
Les quinquagénaires avec le look d'ados arrivent sur scène tout sourires, enfin surtout ce cher Mark Ibold, toujours la bonne bouille et la totale cool attitude! J'aimerais être aussi cool que Mark Ibold quand je serais plus vieux, j'aimerais... "Young for Eternity!"
Le son était mal calibré je trouve, la voix de wanker de Malkmus était peu audible (comme sur Gold Soundz où son wankerisme est à son paroxysme) mais le son était assez correct d'après les vidéos, le son était fort mais ça ne saturait pas trop.
Bon niveau setlist, ok je ne connais pas toute les chansons mais pas mal quand même... claquer Stereo en 3ème fut une surprise, ma favorite et la seule chanson que je connaissais de Pavement à l'époque où je n'écoutais pas tant d'indie us que ça... gueuler "OHH! Listen To Me!! I'm on The STEREOOO STEREOOO OOHHHH" fût extra.
De plus, étant un grand fan de Geddy Rush (bassiste/chanteur de Rush), ma phrase favorite du groupe reste le "What about the voice of Geddy Lee? How did it get so high? I wonder if he speaks like an ordinary guy?" "I know him and he does!"
Pavement - Stereo

Je savais pas qu'en live, il y avait ce percussionniste un peu barré : Bob. Au début du concert, tu te dis c'est un peu le mec qui sert à rien, mais il s'avère être indispensable. Il y aussi les passages où il se prend pour un MC (assez inaudible même en gueulant à fond) assez drôle, en tout cas il avait l'air content d'être là.
Pavement - Unfair
Que dire de Unfair plein d'énergie avec le MC Bob, mais c'était rien à coté de Shady Lane, aka ma seconde favorite. Après un faux départ de Malkmus mort de rire, le public à su reprendre les "Oh My God, Oh My God, Oh My God, Oh My God, Oh Your God, Oh His God, Over God, It's Everybody's God, It's Everybody's God, It's Everybody's God, It's Everybody's God... The World Collide, But all that we want is a Shady Lane!"
Pavement - Shady Lane

La setlist s'est enchainée assez vite car Malkmus n'était pas trop bavard, pas trop d'ennui sur les morceaux calmes parce que j'ai bien savouré Grounded, qui me rappelle les morceaux de BTS.
Mais le moment que tout le monde attendait, c'était bien Cut Your Hair, le tube du groupe, que pas mal de gens réclamait sans arrêt! Il faut dire que cette chanson à tendance à rester fortement ancrée dans ta tête après une écoute... "Hou hou houhouhou houuu"
Quand Malkmus narguait le public, sachant très bien que CYH venait, le public a alors exclamé sa joie à l'écoute des premiers riffs du hit. Pogos 90s (c'est à dire assez cool quoi) et ambiance bonne enfant (ou nostalgie pour d'autres) régnait dans le Zénith.
Le groupe quitte la scène, et reviendra pour 2 rappels avec notamment Date With Ikea ou Here.
Vraiment pas déçu par cette soirée, bonne ambiance, 2 excellents groupes malgré la grandeur de la salle. Il manquait juste un bon Debris Slide pour finir (je crois qu'ils l'ont pas jouée non?)
Pavement - Cut Your Hair

Setlist :
Silence Kit
In the Mouth a Desert
Stereo
Frontwards
Father to a Sister of Thought
Two States
Shady Lane
No Life Singed Her
Gold Soundz
Grounded
Perfume-V
Kennel District
Fight This Generation
Range Life
Spit on a Stranger
Trigger Cut
Starlings of the Slipstream
Unfair
Summer Babe
Stop Breathin'
Cut Your Hair
Box Elder
Date With Ikea
Here
Conduit for Sale
Et pour finir : Putain j'ai vu Pavement quoi, ma vie d'indie boy 90s est presque accomplie.
Photos
Vidéos (et thanks MattShowman à qui j'ai embed quelques vidéos moins "sautillantes" ;D)

Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par  Holala
posté le 10 mai à 10:45
Signaler un abus

pour pavement, il manque elevate me later en premier rappel debris silde était prévue en rappel 2...mais est passée à la trappe j'ai vu le premier concert européen de pavement, à reading en 1992...et aussi le concert des transmusicales en décembre 1992...ces 2 concerts avec le premier batteur, gary young

A propos de l’auteur


Wyngaal 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte