Magazine Entreprise

L'Etat annonce avoir cédé 2,5% d'EDF pour 3,7 milliards d'euros

Publié le 03 décembre 2007 par Quentin Clarisse
Le ministère français des Finances a annoncé lundi soir avoir cédé 2,5% du capital d4EDF pour 3,7 milliards d'euros. Lundi matin, il avait révélé que l'Etat engageait la vente "d'environ 2,5%", et jusqu'à 3,7%, du capital du groupe public EDF afin de financer le plan de 5 milliards d'euros pour l'université décidé par le président de la République et qu'il annoncé jeudi soir lors de son interview télévisée.
Du coup, l'action EDF, qui a déjà plongé de 3% vendredi, a encore reculé ce lundi, mais dans une moindre proportion, en baisse de 1,13%, à 82,16 euros. Le cours reste proche de son plus haut de l'année (87,75 euros contre un plus bas de 50,90 euros).
La capitalisation boursière du groupe se situe désormais autour des 150 milliards d'euros. Elle reste parmi les plus élevées d'Europe avec les pétroliers Shell et BP et devance celle du français Total, ex première capitalisation française, de près de 20 milliards d'euros. Même si Christophe de Margerie, le patron de Total, souligne le caractère artificiel du calcul d'une capitalisation sur la base de l'extrapolation de la cotation de seulement 13% du capital.
L'Etat avait prévu d'aller jusqu'à la vente de 3,7% si la demande était forte ce qui devait être le cas compte tenu de la santé du géant français de l'électricité détenu jusque là à 87% par les pouvoirs publics.
L'opération annoncée ce lundi devait prendre "la forme d'un placement accéléré auprès d'investisseurs institutionnels" selon le ministère des Finances.
Sources : Internet

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Quentin Clarisse 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines