Magazine Culture

One, Two, Thrills !!

Publié le 04 décembre 2007 par Michel Michal


Une petite boutade en guise d’introduction au sujet du concert des Thrills à la Maroquineriedu 1er décembre dernier.

Tout d’abord un pré-concert du tonnerre grâce au petit restaurant de cette salle pourtant l’une des plus difficile d’accès de notre bonne vieille capitale (…toujours impossible d’arriver à l’heure à Ménilmontant). Je tiens en effet à fortement vous conseiller le tartare maison dont les pommes de terre finement sautées vous feront oublier les 15€ sur l’addition, ainsi que le hamburger de légumes qui fleure bon l’originalité. A noter aussi la possibilité de commander une bouteille de vin « au compteur », c'est-à-dire en ne payant que ce que vous en avez bu. Royal !.

Musicalement parlant, on notera la très belle prestation de Coco Suma en première partie, qui inaugurait son nouveau batteur, un certain Jean, qui fit forte impression. (cocosuma.net)

Les Thrills ont quant à eux au départ semblé un peu déboussolés, à leurs dires, un peu esseulés par la vie parisienne dont ils ont un peu trop profité. Ce qui ne les a néanmoins pas empêché de nous offrir un beau florilège de leurs 3 albums, j’aurai toutefois préféré qu’il fasse l’impasse sur « Let’s Bottle Bohemia » en mettant plus l’accent sur le désormais mythique « So Much For The City », au sujet duquel on regrettera l’absence de « Don’t Steal Our Sun » sur la tracklist.

Nos cinq irlandais nous ont donc offert une prestation de qualité, grossissant le trait sur les morceaux issus de leur dernier album, « Teenager », et ce malgré un public amorphe, qui a tout de même réussi à puiser dans ses ressources pour les acclamer comme il se doit sur « Whatever happened to Corey Haim », en rappel, dont voici un extrait (inédit et exclu C&C) en vidéo :


ps: une chanson inédite des Thrills est disponible en téléchargement gratuit sur leur homepage, il vous suffit juste de vous inscrire à leur newsletter. Pourquoi s'en priver? Cliquez-ici.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michel Michal 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte