Magazine Cinéma

Cérémonie d'ouverture : "Robin des Bois" de Ridley Scott

Par Cannes En Live !

 Notre avis    Robin des bois





Synopsis

L'histoire d'un archer dans l'armée de Richard Cœur de Lion qui combattit l'invasion normande et devint le héros légendaire connu sous le nom de Robin des Bois.


La critique de Nicolas

Avant toute chose, remettons cette projection dans le contexte : 19h00, récupération d'une place in extremis et montée des marches sous les flashs crépitants des journalistes. On ne peut rêver mieux comme premier film !
Ensuite ça se gâte. Oh, ce n'est pas que le film est mauvais...non, loin de là. Mais bon, on a vu mieux !

Au premier abord, le scénario est intéressant mais tout est si convenu. On a l'impression qu'un cahier des charges a été défini (le même que pour la plupart des films de ce genre) et que Ridley Scott s'est efforcé de le suivre à la lettre. Du coup, peu de surprise et, au final, un sentiment de déjà-vu :  on ne peut s'empêcher de comparer Robin à William Wallace et conclure que Braveheart est définitivement le meilleur du genre.

En bref...bof.


La critique de Jérôme

Déçu. Déçu parce que malgré la profusion de moyens visibles à l'écran et tout le talent de metteur en scène du grand Ridley Scott, son Robin des Bois ne percute pas le spectateur. La flèche de Robin des Bois a beau être bien tirée, le film se veut pourtant original  (raconter l'histoire du "comment" le prince des voleurs est devenu le justicier le plus célèbre des contes anciens et modernes), on s'ennuie pourtant souvent.
Un comble: beaucoup trop de scènes tombent dans le ridicule (le débarquement des français en tête de liste). Russell Crowe ne parvient pas à donner du souffle épique à ce film d'aventures ambitieux mais vain. Cate Blanchett s'en sort en revanche avec les honneurs. Au final, c'est bien moyen...Peu d'action et beaucoup de bruit pour pas grand chose.

Le bonus de la soirée: accéder à la soirée organisée par Universal sur la plage de l'hôtel Majestic :-) J'ai pu y croiser Eva Longoria, Gael Garcia Bernal, Benicio Del Toro...et Russell Crowe! Plus d' images dans la vidéo du jour...


La critique de Sébastien

C'est quand même très moyen comme film. Je me suis même surpris à penser que je reverrais plus facilement le Robin des bois Prince des voleurs avec Kevin Costner plutôt que celui-là ! Aucune surprise, ni dans l'histoire, ni dans la mise en scène, ni dans la musique omniprésente ...  Et les 2h20 sont un peu pénibles. Quand on sait que c'est le même réalisateur qu'Alien et Blade Runner, on est doublement déçu ..


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cannes En Live ! 1263 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte