Magazine Culture

Deep Purple #5-Slaves & Masters-1990

Publié le 13 mai 2010 par Numfar
Deep Purple #5-Slaves & Masters-1990

Deep Purple #5 :

Jon Lord : claviers

Ian Paice : batterie

Ritchie Blackmore : guitare

Roger Glover : basse

Joe Lynn Turner : chant

En 1989, après le départ de Ian Gillan, l'américain Joe Lynn Turner devient le 4e chanteur de Deep Purple.

Il est loin d'être un inconnu, ayant été chanteur de Rainbow (albums "Difficult To Cure" en 1981, "Straight Between The Eyes" en 1982, et "Bent Out Of Shape" en 1983), et d'avoir donc déjà travaillé avec Blackmore et Glover.

Il est intéressant de savoir qu'en 1984, lors de la reformation, Jon Lord dans les conférences de presse n'avait que de mauvaises critiques sur Turner qu'il semblait vraiment détester.

Il est plus que probable, que Blackmore l'ait imposé au groupe avec la bénédiction de Roger Glover.

Nouvel album, sorti en 1990, "Slaves And Masters" (#50 UK-#87 US) produit par Roger Glover.

King of dreams (Blackmore-Glover-Turner)

The cut runs deep (Lord-Paice-Blackmore-Glover-Turner)

Fire in the basement (Lord-Paice-Blackmore-Glover-Turner)

Truth hurts (Blackmore-Glover-Turner)

Breakfast in bed (Blackmore-Glover-Turner)

Love conquers all (Blackmore-Glover-Turner)

Fortune teller (Lord-Paice-Blackmore-Glover-Turner)

Too much is not enough (Turner-Held-Greenwood)

Wicked ways (Lord-Paice-Blackmore-Glover-Turner)

L’album est massacré par la critique et boudé par les fans (avec raison) qui n'apprécient guère le style hard FM de l'album, plus proche de Rainbow justement que de Deep Purple.

Le groupe repart en tournée et en 1992, commencent à préparer un nouvel album.

Mais tout bascule lorsque Lord, Paice et Glover, appuyés par leur maison de disque, poussent Joe Lynn Turner vers la porte, et supplient Ian Gillan de revenir.

Les fans ravis, retrouvent pour la 3e fois et probablement la dernière, la formation la plus populaire du groupe, à l'aube de leur 25e anniversaire.

Joe Lynn Turner retourne à sa carrière solo, et en 2002 fonde avec Glenn Hugues, le Hugues-Turner Project (HTP).

© Pascal Schlaefli


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte