Magazine Côté Femmes

Les écoliers français médiocres

Publié le 04 décembre 2007 par Willy

En revanche, les élèves finlandais arrivent en tête de classement pour l’enseignement scientifique.

Avant le père Noël, c’est la saison du père fouettard pour nos écoliers français. Les comparaisons internationales sortent les unes après les autres. Une fois de plus, l’Hexagone risque de se retrouver en posture très moyenne, voire mauvaise, alors que la Finlande restera sans doute LA référence absolue.
Avant hier était dévoilée l’étude Pirls (Programme international de recherche en lecture scolaire), qui classe nos bambins de 10 ans dans une position très médiocre en lecture. Ils sont 15è de l’Union européenne pour la compréhension de textes.
Hier, sortait un premier tableau de la désormais célèbre étude de l’Ocde, Pisa (programme for international student assessment). Evaluant les performances des élèves à l’âge de 15 ans, elle est classée secret défense jusqu’à la dernière minute, tant elle a suscité d’émoi et de controverse dans des pays comme l’Allemagne. En 2000 et 2003, notre voisin avait été tétanisé par ses mauvais résultats.

Télécharger
Le rapport de Rémy Jost sur la Finlande (PDF , 263 Ko)

Pour sa troisième livraison, Pisa doit être divulguée le 4 décembre. Les services ont eu des consignes d’embargo drastique.
Pourtant, un des tableaux a échappé à leur vigilance et a été publié.
Celui sur l’enseignement scientifique, qui couronne la Finlande, voit l’Allemagne –un peu- progresser et la France chuter (elle descend au 18è rang, après avoir été dans les cinq premiers).
Ce premier aperçu donne –apparemment- le ton du reste du rapport.
Ses 400 pages, qui déclinent les comparaisons internationales sur une pléiade de thèmes (lecture, mathématique, inégalités sociales, attitude des élèves face aux sciences...) devraient conforter Helsinki dans son rôle de modèle.
En 2000 et 2003, il était déjà sur la première marche du podium.

Inspecteur général de mathématiques, Rémy Jost est allé en Finlande au printemps 2006 et a rédigé un rapport pour le ministère de l’Education nationale. "Leur système éducatif est récent. Il a vingt ans d’âge, contre 200 pour le nôtre, forcément plus sclérosé, commente-t-il. Une des raisons du succès finlandais tient d’abord à la souplesse du système. La scolarité des lycéens se fait entre 2 et 4 ans, selon le rythme de l’adolescent. Une ou deux années peuvent s’effectuer à l’étranger. Il n’y a pas de redoublement. Les décrocheurs travaillent en tout petits groupes. Les classes sont de toute façon toutes petites, la norme se situant entre 12 et 25".
"Il n’existe pas de programme rigide, poursuit le haut-fonctionnaire, mais de grandes orientations, déclinées localement. Les établissements sont contrôlés au hasard par échantillon représentatif, pour vérifier la mise en application des directives nationales".

Pour l’expert, le succès finlandais s’explique également par "un goût de l’effort et de l’autonomie", ainsi que par la grande cohésion de la société. "95% de la population est luthérienne. 97% d’origine finlandaise. Les élèves étrangers ont, en outre, une proximité culturelle, la plupart arrivant de Hongrie ou des pays baltes".
Ce qui a frappé, en outre, l’inspecteur, c’est la régionalisation du recrutement. Les proviseurs embauchent eux-mêmes, en lien avec les autorités municipales. Autre spécificité : les enseignants, même si leur rémunération n’est pas extraordinaire, -inférieure à celle des Luxembourgeois et Américains, comparable à celle des Français-, jouissent d’un immense prestige dans la population. Le concours très difficile qu’ils passent leur donne un vrai statut de notable. Chacun d’eux dispose d’un bureau. "Enseigner est un métier recherché et considéré", s’exclame Rémy Jost.
Plébiscité par l’OCDE, admiré par de nombreux pays, la Finlande laisse certains Allemands –sans doute envieux !- un peu dubitatifs. Réformé de fond en comble, son système a été en partie inspiré sur ce que faisait jadis… la RDA.

par Sabine Syfuss-Arnaud, Grand Reporter à Challenges, le 30 novembre 2007

Par http://www.challenges.fr/


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Willy 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte