Magazine Cuisine

Pamplemousse et médicamments

Par Jean-Yves Gauchet

Nos bactéries intestinales produisent, à des degrés divers, une enzyme appelée CYP3A4 , qui détruit une grande partie des médicaments qu'on prend, avant qu'ils puissent intégrer le flux sanguin et commencer leur activité thérapeutique ...
Et il y a donc des gens qui , de par une forte production de ce composé, sont mal soignés , ou bien doivent ingurgiter des doses massives de remèdes pour en obtenir une efficacité ...
Et puis il y a le pamplemousse, dont la pulpe contient une molécule qui neutralise le CYP3A4, ce qui peut avoir des effets dans les deux sens: avec l'ingestion de pamplemousse, certains médicaments agissent à dose double ou triple, ce qui peut entrainer des désagréments ...
A l'inverse, des médecins préconisent désormais la prise de pamplemousse en parallèle avec des traitements dangereux et très onéreux: la rapamycine, par exemple, un anticancereux qui coûte entre 3000 et 5000 dollars par mois, pourrait être utilisée à la moitié de sa dose, donc à la moitié de son prix ...
http://blogs.wsj.com/health/2007/11/27/could-grapefruit-juice-cut-drug-costs/

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean-Yves Gauchet 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte