Magazine Beaux Arts

Robert Delaunay - Tour rouge 1911

Publié le 17 mai 2010 par Celinexcoffon
Né en 1885 et mort en 1941, Robert Delaunay est à la source d’une variante du cubisme baptisée « orphisme » par Apollinaire. A l’encontre de Braque et Picasso, il prend souvent pour thème la modernité et l’environnement urbain dans sa peinture figurative, en cela rejoint par son ami Fernand Léger. Synthétisant les recherches des futuristes italiens et les théories d’Eugène Chevreul sur la loi du contraste simultané des couleurs, il mêle la représentation « dynamique » et la mise en relief par la couleur.
delaunay - 1911 la tour rouge.jpg
Delaunay est âgé de 4 ans lors de la construction de la tour Eiffel, et de 25 ans lorsqu’il commence à la prendre pour sujet. La Tour rouge de 1911 est représentative de l’esprit de la modernité et du « simultanéisme » que recherche le peintre.
A la façon des cubistes, il intègre différents points de vues et facettes de la tour, et utilise sa structure ajourée pour faire vibrer la lumière. Sa couleur la distingue des fumées et immeubles qui l’entourent, sa distorsion participe à l’énergie urbaine.
Suspendue, aérienne, la tour semble danser dans le brouhaha de la ville.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Celinexcoffon 410 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines