Magazine Amérique latine

Joyeux Anniversaire Argentine !

Par Mynadamas

Le 25 mai 2010, l'Argentine fêtera les 200 ans de son indépendance. Allez on chante tous : "que lo cumplaaas feliiiiz..." Bon allez quoi, faites semblant au moins ! Ah ça, quand il s'agit de culture, y'a plus personne ! Si je vous parle de la coupe du Monde là ouais tout le monde va entonner du Johnny et "Allez les bleus on est tous ensemble nianianiania". (regard méprisant et accusateur de la part de l'auteur de ce post). Aah la jeunesse !! Depuis 1810, l'Argentine a pourtant connu le meilleur et le pire, de quoi lui donner un sacré caractère. Je vais vous passer les évènements historiques, les guerres, les dictatures, et tout ça. Je voulais plutôt vous parler du sentiment que ça génère.
Joyeux Anniversaire!!

Colonne de la Place de Mayo, où se trouve le palais présidentiel.
En France, en 1989, les 2000 ans de la révolution était aussi pimpants qu'une Elizabeth Taylor sur la croisette. Mais pas de quoi fouetter un chat, deux-trois discours républicains, des hymnes à chaque coin de rue, un discours présidentiel, des nostalgiques place de la Bastille...
Ici, je reste profondément impressionnée par ce que représente le "bicentenario" pour les Argentins. Comme partout, il y a ceux qui s'en battent les maracas de tout ça, mais en général je suis surprise de voir à quel point les habitants se reconnaissent, se sentent vraiment comme partie intégrante et acteurs d'une nation.
J'admire de voir que même si on sait que le gouvernement vire à la catastrophe, on sera tous heureux de se retrouver sur la 9 de Julio (l'avenue la plus grande de Buenos Aires) pour célébrer les 200 ans de cette émancipation face aux espagnols. J'adore savoir que même si on a pas un rond, que l'inflation ne cesse de montrer le bout de son nez, on profitera à fond des concerts et eds shows prévus pour l'occasion. J'ai l'impression que la ville a retrouvé sa joie de vivre. C'est sûrement mon côté parano-romantico-sentimentale qui me fait dire ça, mais je vois les gens plus heureux depuis deux jours. Bon, je ne parle pas des automobilistes qui se voient privés de la plus grande artère de la ville et qui mettent donc 30 à 40 min de plus pour aller travailler bien évidemment.

Joyeux Anniversaire!!

L'avenue 9 de Julio
Aujourd'hui, une amie m'a dit "Merci, c'est quand même un peu grâce à la France et à ce nain de Napoléon si l'indépendance a eu lieu". Oh mais de rien, dis-je la main sur les côtes et le regard fier tel un petit empereur sur son poney regardant les grandes plaines de la Corse (oh c'est beau !). Bref, je m'égare. En effet, Napoléon, ce méchant garçon, a eu l'idée soudaine d'envahir l'Espagne. Pas con non ? C'est tout près, on pourrait dire tiens je pars dans le sud de la France à Seville, on visiterait les restes de la conquête arabe, on mangerait des tapas en buvant de la sangria glacée... On aurait eu la classe quand même. Maintenant on doit dire, ouais beh je pars en vacances au Cap d'Agde, on va bien rigoler on va voir des kekettes sur les plages nudistes pis on va manger des glaces à l'italienne (Youuuuhouh). Bon je m'égare, encore... Les guz, faut pas hésiter à me foutre une grosse beigne quand je délire comme ça ! Revenons à notre petit Napopo qui en passant les frontières et en attaquant les espagnols a fait fuir le roi. Et c'est bien connu, quand le Roi n'est pas là, les colonisés dansent. Et voilà, l'Argentine a profité du malaise pour s'émanciper ! On dirait que c'est tout simple. Je passerai également les épisodes sanglants de San Martin sur son cheval défendant corps et âme la patrie. Je vous ai déjà expliqué, je vends du rêve, et des espagnols éventrés, c'est pas super sexy en fait.

Joyeux Anniversaire!!

Le drapeau de l'Argentine - bande d'ignorants-
Ce week end on va donc fêter tout ça. Avec en bonus, le match Argentine-Canada sur écran géant. Miam, ça va sentir la bière et la saucisse. Et plus dans la dentelle, l'inauguration de la réouverture du théatre Colon, fermé pour travaux depuis quelques temps, avec la représentation de l'acte 2 de La Bohème de Puccini et une partie du ballet Le Lac des Cygnes du grand Tchaikovski, chorégraphies de Marius Petipa. Bref, ça va envoyer du pâté !
Je vous raconterai tout ça, je vais prendre tout un tas de photos histoire de vous narguer un peu !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mynadamas 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte