Magazine Environnement

A Biarritz, le PVC s’allie au surf

Publié le 06 décembre 2007 par Erwan Pianezza
Emmanuelle Gouranton et Isabelle Pequeno, originaires du monde du prêt à porter, ont récemment monté leur entreprise Planetik (Biarritz), en imaginant un système de collecte  des bâches publicitaires  réalisées en PVC, matériau particulièrement énergivore,  pour des évènements ponctuels, comme les salons, congrès, festivals, ou compétitions de surf. Après les sacs de plage et les espatongs®, créations originales pour l’Office du Tourisme de Biarritz qui ont remporté un franc succès, Planetik propose aujourd’hui des porte-documents, modèles sur catalogue,  et sur mesure. Ainsi, l’association A3P (association pour les produits propres et stériles) a souhaité offrir aux participants de son congrès annuel un objet favorisant le développement durable. Elle s’est associée à la société Stérigène (ingénierie de procédés stériles) pour passer commande auprès de Planetik : 550 porte-documents “recyclés”, uniques et originaux ont donc été spécialement conçus pour l’occasion. Quand aux chutes issues de la fabrication (découpes), elles ne sont pas perdues : elles atterrissent dans le point de collecte Texyloop®, entreprise spécialisée dans le recyclage industriel des bâches et textiles enduits polyester / PVC. A noter, ce qui est encore assez rare en France : Planetik est membre du 1% pour la planète: www.onepercentfortheplanet.org, l’entreprise s’engage donc à reverser 1% de ses bénéfices à des associations ou ONG.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Erwan Pianezza 53382 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte