Magazine Finances

134 milliards de dollars - épilogue ... "officiel"

Publié le 24 mai 2010 par Jean-Marie Le Ray

Bien ! L'épilogue vient de tomber : les 134 milliards de dollars saisis il y a presque un an étaient des faux !
Depuis les dernières infos sur la piste russe, huit mois de silence absolu sur cette affaire. Jusqu'à aujourd'hui, où un entrefilet paraît dans la plus grande discrétion pour confirmer "officiellement" qu'une pareille histoire ne pouvait qu'être fausse !

* * *


Les deux japonais et l'intermédiaire italien (celui qui entretenait des contacts avec « plusieurs "gouvernements étrangers" ») finiront donc par être accusés d'avoir tenté d'introduire de la fausse monnaie dans le pays, et on peut parier que les deux japonais qui sont immédiatement rentrés au Japon ne subiront jamais aucun procès et que la position de l'italien sera archivée sans que personne n'en entende plus jamais parler.
Parmi les mille questions et zones d'ombres non éclaircies qui entourent cette histoire, il en reste une qui ne cesse de m'interpeller : quand on parle de fausse monnaie, dans 100% des cas on parle de l'imitation plus ou moins réussie d'une monnaie qui existe bel et bien.
Dans cette affaire, non ! Piqûre de rappel :

..., selon Luigi Grimaldi, le journaliste de Liberazione qui a publié son article hier, en 1998, date d'émission de ces « billets des États-Unis » à l'effigie de Kennedy par le Trésor US et non par la Federal Reserve (qui ne ment donc pas en affirmant qu'elle n'a jamais émis de billets de cette valeur...), « 99% des billets en circulation étaient des billets de la Federal Reserve, et 1% des billets des États-Unis »...
Ces derniers se distinguent des précédents en portant la mention « billet des États-Unis » (United States Note) et en ayant des numéros de série ROUGES (vs. VERTS pour les autres, Federal Reserve Notes) :

134 milliards de dollars - épilogue ...

Or on voit parfaitement que les numéros de série des billets "Kennedy" sont rouges :
134 milliards de dollars - épilogue ...

Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, des faussaires ont réalisé le faux absolu, en fabriquant des billets d'un milliard de dollars qui n'existent pas, qui n'ont jamais existé !

Pour la FED...

* * *


En conclusion, comme je l'ai déjà dit, vu les implications potentielles d'une telle histoire, j'ai clairement l'impression qu'on nous prend pour des gogos, sur toute la ligne ! Pas vous ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Marie Le Ray 633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine