Magazine Cuisine

Cent-cinquième participation aux TWD - Tarte glacée à la banane et noix de coco

Par Vibi

Cent-cinquième participation aux TWD - Tarte glacée à la banane et noix de coco
Cent-cinquième participation aux TWD - Tarte glacée à la banane et noix de coco Cent-cinquième participation aux TWD - Tarte glacée à la banane et noix de coco
Cent-cinquième participation aux TWD - Tarte glacée à la banane et noix de coco Cent-cinquième participation aux TWD - Tarte glacée à la banane et noix de coco
Recette suggérée par Spike de Spike Bakes
dans le cadre de ma cent-cinquième participation aux TWD

Gontran décide enfin de pendre des vacances. Après avoir réservé sa place sur une croisière dans les Caraïbes, il entame le voyage le plus plaisant de sa vie, jusqu’à ce que le bateau coule. Il se réveille éventuellement, poussé par les vagues, sur les rives d’une île déserte, sans personne, ni nourriture, rien que des bananes et des noix de coco. Après quatre mois passé en solitaire, alors qu’il se prélassait sur la plage, il voit venir au loin la plus belle femme qu’il n’ait vu de sa vie. Complètement ébahi, il lui demande: «D’où venez-vous?» «Comment êtes-vous venue jusqu’ici?» Et la femme lui répond: «J’ai ramé depuis l’autre côté de l’île.» «Je suis arrivée ici après le naufrage de mon bateau.» «Stupéfiant!» répond Gontran. «Vous êtes très chanceuse d’avoir dérivé à bord d'un radeau!» ajoute-t-il. «Ah! ça!» ajoute la femme, «Je l’ai fabriqué avec les matériaux que j’ai trouvé sur l’île: branches de gommier, feuilles de palme et écorce d’eucalyptus.» «Mais c’est impossible, vous n’aviez pas d’outils!» s’exclame Gontran. «Ça n’était pas un problème, au sud de l’île se trouve un récif et j’ai découvert qu’en faisant fondre le minéral dans mon four à poterie, celui-ci se transformait en un métal forgeable que j’ai utilisé par la suite, pour fabriquer des outils.» Gontran est complètement décontenancé, lorsque la femme l’invite: «ramons jusqu’à chez moi!» Après quelques minutes sur l’eau, la femme amarre son radeau sur un petit quai de fortune. Gontran presque en tombant à l’eau, admire ce qui devant lui sur la berge, semble être une petite villa tout à fait adorable, peinte en bleu et blanc. Les deux se dirigent enfin vers la maisonnette et la femme s’exclame: «Ce n’est pas grand chose, mais c’est confortable.» Une fois à l’intérieur, la femme invite Gontran à s’asseoir et lui offre à boire: «Aimeriez-vous une boisson?» et Gontran lui répond: «Non, merci… j’en ai ras le bol du lait de coco!» Avec un large sourire la femme rétorque: «Mais non, j’ai construit un alambic, je peux donc vous offrir un pina colada, un margarita ou ce qu’il vous plaira!» En essayant de cacher son étonnement, Gontran accepte et les deux s’assoient sur le canapé, verre à la main, pour discuter. Après avoir échangé quelques histoires, la femme annonce qu’elle va mettre quelque chose de plus confortable. Elle offre à Gontran de monter à l’étage pour se rafraîchir et soulignant qu’il trouverait un rasoir dans la salle de bain du haut. Gontran monte et trouve un rasoir fait de deux fins coquillages, retenu par un manche en os. «Wow!» pense Gontran «Cette femme est tout à fait incroyable!» Pensant qu’elle ne pourrait pas l’émerveiller plus, Gontran redescend pour trouver la femme, tout à fait radieuse et vêtue de simples lianes fleuries. Elle s’assied près de lui et soupire de façon suggestive: «Dis moi… Nous avons fait naufrage depuis si longtemps, nous sommes restés si seuls dans cette jungle inhospitalière, je suis certaine qu’il y bien quelque chose qui t’a manqué? Quelque chose que tu languis de faire en ce moment même?» Elle plonge son regard dans le sien en se rapprochant encore plus de lui. Gontran a peine à croire se qu’il entend et s’exclame: «Vous voulez dire que je peux vérifier mes courriels d’ici?!»
Croûte
  • ½ tasse beurre
  • 2 tasses noix de coco râpée sucrée
  • 5 biscuits Graham pulvérisés
Garniture
  • 2 bananes bien mûres
  • 2 cuillerées à thé jus de citron
  • 2 cuillerées à table rhum ambré
  • 1 litre glace à la vanille (ou autre parfum au goût)
  • 2 bananes mûres mais fermes
  • Dulce de leche (facultatif)
  • Noix de coco grillée (pour le décor)
Pour la croûte
Dans une casserole, faire fondre le beurre sur un feu modéré.
Ajouter la noix de coco et laisser cuire en remuant de temps à autres, jusqu’à bien dorée.
Retirer du feu, ajouter les biscuits pulvérisés et bien incorporé.
Presser le tout dans le fond d’un moule à charnière de 9", préalablement tapissé de papier parchemin.
Mettre au congélateur au moins 30 minutes ou jusqu’à bien ferme, réserver.
Pour la garniture
Dans la jarre du blender, pulvériser les bananes bien mûres, le jus de citron et le rhum, jusqu’à bien lisses.
Dans une grande jatte, piler ensemble la purée de bananes obtenue et la glace à la vanille légèrement fondue, jusqu’à bien amalgamés (ne pas trop travailler, afin que la glace garde un peu de sa fermeté).
Pour l’assemblage
Trancher une première banane mûre en rondelles et la disposer au goût, sur la croûte congelée.
Verser le mélange de glace à la banane sur le tout et remettre au congélateur au moins 4H, ou jusqu’à très ferme.
Trancher la seconde banane en rondelles et la disposer au goût, sur la glace.
Arroser le tout de dulce de leche et de copeaux de noix de coco grillée.
Remettre au congélateur jusqu’au moment de servir.
Source: Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison

IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)
Image Hosted by ImageShack.us

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines