Magazine Poésie

SALEM de Stephen King

Par Fleurdusoleil

mardi 25 mai 2010

SALEM de Stephen King

1001572-gf

Le Maine, 1970. Ben Mears revient à Salem et s'installe à Marsten House, inhabitée depuis la mort tragique de ses propriétaires, vingt-cinq ans auparavant. Mais, très vite, il doit se rendre à l'évidence : il se passe des choses étranges dans cette petite bourgade. Un chien est immolé, un enfant disparaît, et l'horreur s'infiltre, se répand, aussi inéluctable que la nuit qui descend sur Salem. En bonus: deux nouvelles inédites sur le village de Salem, de nombreuses scènes coupées que Stephen King souhaitait faire découvrir à son public. 
Mon  avis :
Après être entrée dans la chambre 1408, je me suis rendue à Salem, paisible petite ville  américaine, pour un petit week-end. Quel programme ! Ce n’était vraiment pas de tout repos. La nuit il se passe des choses étranges à Salem et dans ses environs. Les habitants ont l’air inquiet, non, le mot est faible, ils ont l’air terrorisé. On dirait que le mal a élu domicile dans cette jolie maison que nous voyons ci-dessus !
Pourtant Stephen King nous avait  prévenu, surtout ne vous y arrêtez pas pour la nuit. Mais bien entendu, j’en ai fait qu’à ma tête. Et j’ai adoré, c’était glauque, sombre, et sanglant. 
Je m’en suis sortie vivante, mais beaucoup y ont laissé leur peau.
Je vous conseille de visiter Salem sans plus tarder car bientôt il ne restera plus rien…La population change rapidement et les humains se font de plus en plus rares.

challenge-stephen-king

 
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fleurdusoleil 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines