Magazine Culture

"Vie De Merde" Maxime Valette, Guillaume Passaglia, Pénélope Bagieu

Par Manus

"Vie De Merde" Maxime Valette, Guillaume Passaglia, Pénélope Bagieu

Conçu par Maxime Valette, Guillaume Passaglia et Pénélope Bagieu, le livre "Vie De Merde", éd. Privé, 2008,  permet à tout et chacun de passer un excellent moment.

Qui ne connait pas encore "Vie de merde" ?

Voici ce qu'ils en disent en quatrième de couverture : "Vie De Merde" est un site où des milliers de Français viennent raconter leurs galères quotidiennes, avec humour et spontanéité.  En voici la crème de la crème, le meilleur du pire.  C'est vrai, c'est drôle, sauf quand ça vous arrive..."

Valette, Passaglia et Bagieu forment une jeune équipe dynamique qui ont crée ce fameux site "Vie de Merde".  En y surfant, vous y découvrirez par vous-même les commentaires et anecdotes laissés par les internautes, plus drôles les uns que les autres.

Evidemment, cet ouvrage est un condensé de milliers d'aventures cocasses qui sont retranscrites sur leur site, mais celui-ci vaut le détour.  Un livre qui permet de s'ouvrir à n'importe quelle page - un peu comme une Bible au fond -, qui se laisse savourer, par petites touches de rire.

C'est d'autant plus amusant que d'emblée les auteurs préviennent de la véracité des histoires. 

De temps en temps, vous lisez un bout de page, histoire de vous détendre, de vous remonter le moral, ou tout simplement, par plaisir, et vous tombez sur ce genre d'aventures :

"Aujourd'hui, je monte dans un ascenseur bondé et, avisant un petit gamin tassé contre la porte qui se referme, je lui dis : "Recule, mon lapin, sinon tu vas te faire coincer !"  Sauf que le "lapin" se retourne vers moi, et je réalise que c'est un nain adulte, qui doit avoir dans les 50 balais."

"Aujourd'hui, j'envoie un texto à mon ex, qui m'a quittée il y a 4 mois et qui me manque, en lui disant de revenir.  Il m'a répondu : "Sentimentalement je reviendrai pas, mais sexuellement je veux bien."

"Aujourd'hui, ou plutôt hier soir, j'ai pulvérisé de la bombe lacrymogène sur un type qui me suivait... Ce type était canon et voulait me rendre les clés que j'avais fait tomber."

Panthère.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Manus 379 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines