Magazine Côté Femmes

Un régime ? Mince alors…

Par Maudsoulat

marylin

Les beaux jours sont déjà arrivés et la plage vous tend les bras (enfin presque, vu que ça n’a pas de bras, une plage). Sauf que vous ne savez toujours pas dire non au Sundae chocolat qui vous nargue chez Mc Do, d’autant qu’ils ont une édition limitée du M version bacon. Pas de panique ! 5 bonnes raisons de ne pas stresser avec les régimes et décomplexer les zaccros de la balance :

1) La mode est aux maillots rétro : qui dit rétro dit balconnet généreux, petit shorty très 50’s et, pour agrémenter ce vêtement top tendance, rien de mieux qu’une femme, une vraie, avec des formes. Vous imaginez Kate Moss à Deauville en 1955 ? Elle se serait fait jeter des pièces pour aller s’acheter un bon beignet chocolat-sucre glace.

2) Les hommes craquent sur les rondeurs : bon, c’est sûr, je ne vous parle pas des rondeurs version Velvet d’Amour, sinon Miss Dominique n’aurait pas autant ramé pour perdre des dizaines de kilos. Mais Messieurs, avouez, vous n’êtes jamais aussi bien que lorsque vous pouvez contempler une jolie et plantureuse damoiselle. La Bellucci plutôt que Keira Knightley, en somme. Parait qu’il y aurait une histoire d’Oedipe, là-dessous. Marie-Claire, récemment, a d’ailleurs consacré un dossier sur « Comment sublimer vos rondeurs ». Tendance qu’on vous dit…

3) On n’y peut rien, les normes changent : les générations se succèdent et avec elles les tailles augmentent. Soutiens-gorges, robes ou pantalons, ne cherchez pas Mesdames, celle qui rentre dans du 34 fillette fait désormais figure d’exception. Les courbes de croissance de nos chers bambins sont en train d’exploser alors, oui, vous pouvez le manger cet éclair au chocolat. Rentrer dans du 40, ce n’est pas la fin du monde.

4) L’essentiel n’est pas de moins manger mais de manger mieux : certes, si vous en êtes à votre deuxième plaquette de chocolat, je vous demande de vous arrêter. Mais diantre ! (j’aime bien cette expression) Vous devez d’abord penser équilibré. Manger des protéines végétales, animales, voire consulter un nutritionniste pour qu’il établisse avec vous l’alimentation la plus adaptée. Parce qu’ils sont gentils chez Weight Watchers, mais on n’est pas toutes constituées de la même manière.

5) Jouez avec vos défauts : l’humble auteur de ces lignes a longtemps été complexée par ses jambes, et encore plus par sa taille. Quand vous arrivez en 3ème, que vous dépassez les garçons d’une tête et que votre poitrine a éclos pendant les vacances de Pâques, il est parfois difficile de subir le regard des autres. Mais l’important, c’est de savoir se mettre en valeur. Et ce quelle que soit la partie de votre corps qui vous tracasse. Ne cachez pas votre sublime décolleté (dont les hommes adorent profiter), ne mettez pas de vêtements trop serrés à la taille si, comme 90% des femmes, vous souffrez du syndrôme « petit ventre » et lisez ceci, ça vous mettra de bonne humeur pour tout l’été : Nos petits défauts qui les font craquer.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maudsoulat 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte