Magazine Culture

Fleetwood Mac #8-Heroes Are Hard To Find-1974

Publié le 28 mai 2010 par Numfar
Fleetwood Mac #8-Heroes Are Hard To Find-1974

Fleetwood Mac #8 :

John Mcvie : basse

Mick Fleetwood : batterie

Christine Mcvie : chant, claviers

Bob Welch : chant, guitare

Fleetwood Mac en cet été 1974 est plutôt mal en point......le couple McVie bat de l’aile, tout comme pour les Fleetwood, et Bob Welch semble fatigué de se battre pour un groupe qui semble au bord de la rupture, sans compter sur les problèmes causés par leur ancien manager qui a lancé un faux Fleetwood Mac....

C’est dans cette atmosphère négative que le nouvel album voit le jour, en Septembre 1974 : “Heroes Are Hard To Find” (#34 US), produit par Fleetwood Mac et Bob Hugues.

Heroes are hard to find (C.McVie)

Coming home (Welch)

Angel (Welch)

Bermuda triangle (Welch)

Come a little bit closer (C.McVie)

She’s changing me (Welch)

Bad loser (C.McVie)

Silver heels (Welch)

Prove your love (C.McVie)

Born enchanter (Welch)

Safe harbour (Welch)

Musicien Additionnel :

Pete Kleinow : pedal steel guitar (come a little bit closer)

Un album qui porte bien son nom : “les héros sont durs à trouver”.....pour un album mélangeant l’excellent et le médiocre.

Christine McVie, égale à elle même offre deux très grands titres qui n’auraient pas dépareillés sur les deux albums suivants : l’acide “Heroes are hard to find” et le sublime “Come a little bit closer” , “Bad loser” et “Prove your love” étant un poil en dessous.

Bob Welch offre toujours des titres originaux et atmosphériques, mais semble toucher le fond de la déprime (Coming home, Angel, Bermuda triangle), semblant remonter un moment avec le country “She’s changing me” (merci les Eagles), son meilleur titre de l’album.

Ce que l’on retient encore une fois de cette album est le manque d’énergie, un album à déconseiller aux dépressifs, malgré la beauté de quelques titres.

Fleetwood Mac semble toucher le fond, mais il n’en est rien en réalité.

Le groupe tourne.....et tourne beaucoup, et l’album se classe plutôt bien aux Etats-Unis, surtout en Californie où le groupe s’est implanté.

Fin 1974, Bob Welch annonce sa décision de quitter le groupe.

Mick Fleetwood vient tout juste de découvrir l’album de “Buckingham-Nicks” et contacte Lindsey Buckingham pour lui proposer de remplacer Bob Welch.

Ce dernier accepte à condition que sa compagne Stevie Nicks fasse également partie de l’aventure.

En décembre 1974, Mick Fleetwood et les McVie sont rejoints officiellement par Stevie Nicks et Lindsey Buckingham, qui vont redonner une nouvelle vie à Fleetwood Mac qui va s’imposer comme l’un des groupes les plus populaires des années 70/80.

Carrière de Bob Welch avec le groupe Paris:

Paris    1976

Big Towne, 2061    1976

Bob Welch en solo :

French Kiss    1977

Three Hearts    1979

The Other One    1979

Man Overboard    1980

Bob Welch    1981

Eye Contact    1983

Looks At Bop    1999

His Fleetwood Mac Years & Beyond    2003

His Fleetwood Mac Years & Beyond    2006

© Pascal Schlaefli


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte