Magazine Culture

Les trans à vue d'oeil

Publié le 07 décembre 2007 par Sami Battikh

La seconde vie des Trans
Parfois, dans les festivals, des écrans géants permettent aux galériens du dernier rang de ne pas perdre une miette du concert. En général, c'est plutôt une bonne initiative. Mais aux Transmusicales, les retransmissions live, c'est has-been. Hier soir, pendant le très grand concert de French Cowboy, ex-Little Rabbits recyclés en rockeurs aux airs de cowboys justement, le concert est retransmis sur grand écran... via Second Life
Nos musiciens en chair et en os ont été troqués contre des pantins pixellisés, qui se déhanchent dans un hangar virtuel en 3D. L'intérêt de cette projection ? On le cherche encore. Hormis détourner l'attention des spectateurs, on ne voit pas très bien à quoi peut servir cette reconstitution du réel. 
Et l'avis des musiciens dans tout ça ? Entre deux morceaux, Federico Pellegrini marmonne quelque chose à propos de son double sur la toile. On doute que l'idée le fasse grimper au rideau.

The Do, la pop enchanteresse

Question d'Histoire : 6 décembre 2007 ? "Facile...ouverture des Transmusicales". Raté. La réponse est : jour de déclaration d'indépendance de la Finlande. Une aubaine pour The Do, emmené par l'égérie finlandaise du festival : Olivia B.Merilahti. Affirmer que la demoiselle est charmante relève de l'euphémisme. A cela s'ajoutent une gratte en bandoulière et le timbre de voix d'une petite fée perchée.
The Do fait dans la pop coquine, et si l'album ne sort que le 14 janvier, il a déja ses afficionnados. L'accueil des Rennais est bon, meilleur que le son, franchement mauvais (vive les hangars...). Le trio entonne ses titres avec une classe certaine, même si on reste réservé sur certaines postures tragi-comiques du bassiste Dan Levy. Le titre "On my Shoulders" est déja un tube, et une petite perle comme "At Last" devrait rapidement emprunter le même chemin.
2008 sera leur année, aucun doute là-dessus. Le tourbus a plutôt intérêt d'avoir un moteur qui pétarade : il ne s'arrêtera pas de l'année, dans les travers des routes et autoroutes de France et d'Europe.

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sami Battikh 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines