Magazine Conso

Eh Dolce Gusto, il est bon ton café

Publié le 07 décembre 2007 par Edwoodjr

Depuis quelques semaines Nestlé attaque à grands renforts de pub (y compris par l'intermédiaire de BlogBang ici-même) pour faire de sa nouvelle cafetière Dolce Gusto le cadeau idéal pour Noël, tout comme l'a été la Philips Senseo l'année dernière. Même principe que ses concurrentes (montée en pression rapide, fonctionne avec des dosettes) mais un positionnement différent. Ici on ne vise pas les grands amateurs de café noirs mais la diversité : Espresso classique, Café Lungo, Chococino, Cappuccino, Latte Macchiato et bientôt Cappuccino Ice. Vous ne pourrez certes pas vous la péter dans des clubs privés avec George Clooney mais au moins vous aurez des cappuccinos avec de la vrai mousse et du vrai lait ! Je n'ai pas attendu décembre pour en profiter et voilà bientôt deux mois qu'une Dolce Gusto a pris place dans ma cuisine, c'est le moment d'un petit bilan.
  • Cool : le Cappuccino est à tomber (rien à voir avec les ersatz de cappuccino chez Senseo qui ne sont qu'un café avec un peu de mousse), le chocolat est délicieux et le Latte Macchiato est tout simplement une TUERIE, c'est tout de même ça l'important non ? Pour le café plus classique, je ne peux pas trop juger, je n'en bois pas. Le design est sympa, l'utilisation est facile et on peut doser à sa guise les boissons, histoire de vider les capsules à fond et d'obtenir un goût plus ou moins fort.

  • Pô cool : à 3€99 la boîte de capsules, une boisson composée de 2 capsules (une pour le café/chocolat, une pour le lait) revient à près de 50 centimes, un café simple à 25 centimes. C'est certes beaucoup plus cher qu'une cafetière classique mais le résultat n'est pas le même... On peut aussi se dire que c'est le prix d'un café dégueulasse à la machine du boulot... Je regrette aussi l'aspect un peu cheap des matériaux utilisés, ça a pas l'air très solide. Enfin la Dolce Gusto est tout sauf écologique : dosettes dures en plastique, à usage unique et non recyclées.
Revenons un peu sur ce problème de dosettes dures non recyclables, ou en tout cas non recyclées... Alors que l'on ne s'est jamais autant préoccupé de l'environnement, les cafetières sont certainement le seul domaine où progrès technique ne rime pas avec progrès écologique, c'est même de pire en pire. L'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) considère que ces nouvelles cafetières produisent 10 fois plus de déchets que l'emploi de paquets de café traditionnels ! Quelques marques proposent des dosettes recyclables, les dosettes souples type Senseo sont certainement biodégradables... mais rien d'aussi écologiques pour les dosettes Dolce Gusto, Nespresso ou Tassimo. Il semblerait que les industriels ne s'intéresse pas à ce problème et il faut bien avouer que les consommateurs - et moi le premier - ne s'en préoccupe pas vraiment du moment qu'un bon café sort de la machine. C'est juste en voyant s'accumuler dans la poubelle les petites capsules de plastique qu'on se dit "Oups"...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Edwoodjr 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine