Magazine Culture

PRINCE OF PERSIA de Mike Newell

Publié le 01 juin 2010 par Celine_diane
PRINCE OF PERSIA de Mike Newell
Allez, on ne va pas feindre la surprise, on savait déjà plus ou moins à quoi s’attendre connaissant déjà par cœur les fades ingrédients que compilent adaptation de jeux vidéos et production Disney. Point de surprise donc (ni de personnalité d’ailleurs) dans cette nouvelle franchise à billets verts que Mike Newell balance sans effort, bâclant toute étude de personnage, ignorant toute idée créative, et n’osant rien d’autre que ridicules ralentis et autres plaisirs étrangement anti modernes où l’intrigue ne s’inscrit dans aucune perspective connue, pas même celle de divertir. S’en suit une très longue quête de sablier de deux heures au cœur de déserts artificiels où il est vaguement question de fraternité, de trahison, d’amour pur entre prince et princesse. Un brin de fantastique (le voyage dans le temps) ne change pas grand-chose à l’affaire et ne parvient jamais à masquer d’une part le vide du scénario, d’autre part le manque d’entrain général à s’adresser aux individus de plus de sept ans. Au programme in fine: une dose bien grasse de péripéties et de plaisanteries régressives, et, surtout, un gâchis visuel et artistique total où bons acteurs sont sacrifiés au profit d’une volonté indestructible de maintenir une apparence (paradoxalement cheap) de divertissement tout public.

PRINCE OF PERSIA de Mike Newell

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Celine_diane 512 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines