Magazine Culture

Lunatic "Si tu kiff pas"

Publié le 24 février 2010 par Bentlyno

Je suis content quand j'ai du bon shit ou de la bonne zébe
Avec les shnecks, j'aime être défoncé quand je baise
Et quand mes frères sortent de taule
Nique les tragédies pour 10 g
En cage du vendredi au jeudi
Textes au zetla
J'aime voir des CRS morts
Dégouté quand mes ennemis restent là
J'aime les pin-pon, suivis d'explosions et des pompiers
Et les histoires de fusils à pompes
Ya d' la joie ya d'la hilla
Des tonnes de billets
De la sape tal l'mia, je rappe pour les miens
A chaque mot ca pue la censure
Nos raps c'est pour tous ceux qui habitent au 15ème sans ascenseur
J'aime
Voir du sang sur le FN
Et quand ma famille va bien
J'aime voir des billes comme Fabien
J'aime un keuf quand son slip jaunit
Qui dit " Oh non ",
Lunatic au microphone c'est l'amazonie
Je kiffe le succès
Les procés sans proc. et les gros seins
Et les balances quand ils se font crossés
Ceux qui la ferment quand ya du sautage
Des prises d'otages
Quand c'est de la bombe pas de boycottage

T'aime ou t'aime pas dis moi toi qui sais tout
Si tu kiffes pas renoi t'écoutes pas et puis c'est tout
J'aime pas les dictons,
Ma tronche sur les biftons
J'aimerais bien être le parrain et t'appeler fiston
C'est bien ou quoi, dis moi toi qui sais tout
Si tu kiffes pas t'écoutes pas et puis c'est tout
Kho, j'aime les défis, la course, un rallye faut qu'on s'allie
Parce qu'on a trop salit Booba Ali

Prône la paix pour les nôtres,
La France n'est pas territoire neutre.
De ceux que les patrouilles aiment fouiller
De la mâchoire aux couilles,
Et faire asseoir avant les coups.
Tout paraît calme devant les dépôts du 92.
J'aime la foi, celle qui nous maintient debout
Et qu'on garde à ses côtés pendant l'sommeil
Comme une épouse.
Mental Muay Thaï,
Kick
Jusqu'à épuisement, c'est Haïti Éric,
Tidiani Songhaï
Et puis les esprits.
Tragiques,
Comme une vie sans espoir
J'aime laisser croire
Que Lunatic c'est mort et voir qui en sourit.
" Si tu kiffes pas renoi t'écoutes pas et puis c'est tout "

J'aime les Houris, au parpin j'nourris les mecs pourris
Soirée d'banlieue un joint, une crêpe, un tapin
La vérité que m'revienne c'que j'mérite et irriter l'État
J'aime lutter, l'été au bled et l'thé
L'africaine mafia ;
Et faire crier ma fouf,
Le maffé, l'yassa, 92 et les partouzes
J'aimes les tasses mais j'veux pas dire à mes gosses que
Elles aiment les grosses voitures et les grosses queues
Le ring et les strings,
J'aime qu'on soit soudés chez nous
Même les culs-de-jatte donnent des coups d'genoux.

T'aime ou t'aime pas dis moi toi qui sais tout
Si tu kiffes pas renoi t'écoutes pas et puis c'est tout
J'aime pas les dictons,
Ma tronche sur les biftons
J'aimerais bien être le parrain et t'appeler fiston
C'est bien ou quoi, dis moi toi qui sais tout
Si tu kiffes pas t'écoutes pas et puis c'est tout
Kho, j'aime les défis, la course, un rallye faut qu'on s'allie
Parce qu'on a trop salit Booba Ali

J'aime la Lumière
De moi-même donner le meilleur,
Quand la nuit atteint son dernier tiers,
Que mes négros soient fiers
De nous et quand pour eux la roue tourne
J'kiffe la vie, chaque minute même dans la routine,
Parler de retourner sur la terre de nos pères motive
Apprendre que des ogives
Tombent là où sont permises les orgies.
Quand les prisons passent sous le contrôle d'insurgés.
J'aime me préparer pour le jour J,
Celui du jugement.
Le passé chargé de péchés
N'empêche pas de prêcher la vertue.
Averti,
L'existence n'est pas qu'amusement,
Si tu kiffes pas reunoi garde tes distances.
Mes pensées,
Celles d'un Lunatic rien n'a changé,
Au microphone Booba Ali c'est toujours danger.
Laisser
La rivalité déçue,
Stupide mon hip hop
N'est pas fait pour stopper.
J'aime mes gens du Pont d'Sèvres et d'Issy,
Profite de leur présence car trop vite arrive un décès.
Soumis à la Vérité,
La plus haute autorité,
Grâce à qui mon coeur permet d'aimer.

T'aime ou t'aime pas dis moi toi qui sais tout
Si tu kiffes pas renoi t'écoutes pas et puis c'est tout
J'aime pas les dictons,
Ma tronche sur les biftons
J'aimerais bien être le parrain et t'appeler fiston
C'est bien ou quoi, dis moi toi qui sais tout
Si tu kiffes pas t'écoutes pas et puis c'est tout
Kho, j'aime les défis, la course, un rallye faut qu'on s'allie
Parce qu'on a trop salit Booba Ali

  • Ken Klark's blog
  • Connectez-vous ou créez un compte pour commenter
  • Lu 658 fois
  • Envoyer cette page

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Si loin de vous

    loin vous

    Nina Revoyr « Notre bon vieux M. Nakayama star de cinéma ! Quelle pensée saugrenue ! » Jun Nakajama est un vieux invisible. Un vieux parmi les vieux. Lire la suite

    Par  Theoma
    CULTURE, LIVRES
  • Si rien n'est fait...

    rien n'est fait...

    jjjjjjjjjjjjjjjjjCliché I. RambaudLe samedi 5 décembre, le Museum d'histoire naturelle s'est mobilisé pour la défense du gorille. Si rien n'est fait... Lire la suite

    Par  Rendez-Vous Du Patrimoine
    CULTURE
  • Pas si simple

    simple

    Une comédie romantique de Nancy Meyers avec Meryl Streep, Alec Baldwin & Steve Martin : Jane a divorcé de Jake, et Jake s'est remarié. Quand Jane commence à... Lire la suite

    Par  Galichonj
    CULTURE
  • Et si c’était vrai ?

    c’était vrai

    Exceptionnellement, je m’offre le luxe Ce soir, de quelques lignes A l’eau de rose.     Je me permets des mots justes Clamant, dans un sourire, Une trêve, une... Lire la suite

    Par  Arielle
    CULTURE, JOURNAL INTIME
  • Pas si simple

    simple

    Une comédie sentimentale souvent lourdaude très convenue dan la pure tradition hollywoodienne et dont le scénario est savamment dosé pour ne pas choquer le... Lire la suite

    Par  Marymalo
    CINÉMA, CULTURE
  • Si, si on lit des albums aussi!

    albums aussi!

    Hérisson a lancé un challenge consacré à la lecture d'albums jeunesse "Je lis aussi des albums!". Je n'ai pas hésité longtemps car dans ma classe de... Lire la suite

    Par  Chatperlipopette
    CULTURE, LIVRES
  • Répertoire Gainsbourg revisité : chapitre 12/16 : « Lunatic asylum »

    « Le lunatic asylum » c’est cette chanson hallucinante qu’a écrite Serge dans « L’Homme à la tête de chou » second album concept magistral que la pièce explore... Lire la suite

    Par  Sheumas
    BEAUX ARTS, CULTURE, THÉÂTRE & OPÉRA

A propos de l’auteur


Bentlyno 662 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines