Magazine Cinéma

Film:' Rabia" de Sebastian Cordero

Par Dina_gar

     Le réalisateur est équatorien , le film , produit par Guillermo del Toro ,est hispano- colombien.  Au début du film j'étais perplexe , je pensais avoir fait un mauvais choix ; et en même temps , je regrettais les films d'Arturo Ripstein ; et peu à peu , bizarrement  , le film m'a justement fait penser à ce grand réalisateur  un peu oublié , peut-être à cause de la mort aux rats et à l'enfermement  de José-Maria    - je pense au film d'Arturo Ripstein qui m'a le plus marquée , "le château de la pureté"  qui est encore plus dur que "Rabia" ....

     Soient deux immigrés colombiens qui ont pensé trouver  une vie meilleure dans une ville espagnole ;Rosa et José-Maria s'aiment . Elle est douce ,il est violent , il se sent méprisé par les Espagnols , perd son travail sur un chantier, se venge en frappant son chef , Cela se passe mal, le chef fait une mauvaise chûte et meurt. Le seul endroit où José-Maria peut se cacher est un coin délaissé des combles de la belle maison bourgeoise où Rosa est  servante , ceci à l'insu de Rosa. A la même époque , Rosa s'aperçoit qu'elle est enceinte. L'enfermement de José-Maria dure le temps de la gestation, un temps interminable pendant lequel il se dégrade peu à peu  , fou du désir de la revoir , elle qui n'est qu'à quelques  mêtres de lui.... La fin est un peu convenue , faire coïncider la naissance du bébé ,les retrouvailles de Rosa et José-Maria et la mort de celui-ci. Le fils portera le prénom du père ..... Le moment fort du film est selon moi , l'enfermement de  l'homme , son calvaire et sa dégénérescence  physique et mentale.   C'est la dure situation des émigrés , latinos ou autres  ...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dina_gar 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte