Magazine Autres sports

La Coupe du Monde 2010 sous la loupe: Groupe E

Publié le 08 juin 2010 par Sixverges
La Coupe du Monde 2010 sous la loupe: Groupe ELe Groupe E de cette Coupe du Monde 2010 ne nous donnera pas trop de surprises mais nous offrira du beau soccer offensif, gracieuseté de la Hollande et du Cameroun. Avec une bouteille de pinotage et des vues aériennes de Cape Town pendant la mi-temps, ça remplit bien un avant-midi.

Pays-Bas (4) - Bien que la Hollande ne soit qu’une partie des Pays-Bas, c’est pas mal de là que tout ce qu’on connaît d’eux vient : les moulins, les sabots, le Gabber pis les cafés où on fume des bats. Fak on va parler de la Hollande, OK?
La Hollande au soccer, c’est comme les Colts (pré-2006) au football (de la NFL, pour nos amis européens). Quand ils ont le goût, ils ont la plus terrifiante attaque au monde et semblent tout à fait invincibles en plantant tout le monde. Puis, quand ça compte vraiment dans les rondes suivantes, ils vont te choker ça de façon magistrale en pognant quatre poteaux devant une équipe défensive qui gagne 1-0 en scorant sans faire exprès après un rebond sur l’omoplate d’un ref.
Le secret de leur pseudo-succès est une tactique nommée totaalvoetbal (football total) où n’importe quel joueur peut switcher à n’importe quelle position selon le déroulement du jeu. Ça donne du très joli jeu avec tellement de permutations qu’Yvon Pedneault saignerait du nez juste à décrire les reprises. Ça prend d’excellents joueurs pour jouer totalement et la Hollande en regorge : le végétalement nommé Robin van Persie, le playmaker Wesley Sneijder et leur striker Arjen Robben. Sauf que Robben vient de se péter le jarret durant la démolition organisée de la Hongrie en match amical et il pourrait rater une partie du tournoi. Rien de surprenant dans tout ça : Robben est tellement toujours blessé que Deion Branch lui demande si son vagin va bien quand ils vont déjeuner ensemble.
Prédiction : 1er du groupe. Les Oranje devraient logiquement nettoyer leur groupe sans trop de problèmes pour aller ensuite perdre inexplicablement contre une équipe inférieure en quart-de-finale mais on se risque quand même pour leur prédire une participation en finale. L’entraîneur Bert van Marwijk s’est entouré de deux anciens joueurs (Phillip Cocu et Frank de Boer) pour implanter une notion plus défensive dans leur style de jeu et ça devrait enfin porter fruit.
La Coupe du Monde 2010 sous la loupe: Groupe E
Danemark (36) - Les Danois se sont qualifiés à la Coupe du Monde en éliminant la Suède, ce qui n’est pas rien, sauf qu’on est loin de la belle époque des années ’80 où on les surnommait les Danish Dynamite. P’têt aussi qu’on a arrêté de les appeler de même parce que c’est un peu cucul pis ça fait ben plus nom de lutteur qu’équipe de soccer.
Anyway, le Danemark a un style plutôt défensif avec un milieu hermétique et ne joue souvent qu’avec un seul avant (habituellement Nicklas Bendtner qui joue pour Arsenal). En plus, leur meilleur centre, Simon Kjaer, est blessé au genou, ce qui pourrait influencer son jeu. Leur coach Morten Olsen est probablement le frère de Merlin Olsen. Whatever. On s’en crisse un peu du Danemark au soccer. V’là plutôt une photo de la Danoise Caroline Wozniacki en bikini.
La Coupe du Monde 2010 sous la loupe: Groupe E
/fait des high fives à ses chums en lâchant un rire gras et cochon
Prédiction : 3e du groupe.
Cameroun (19) - À chaque Mundial, on espère toujours qu’une équipe africaine va enfin se rendre loin dans le tournoi mais ça marche jamais. Le Cameroun, historiquement le meilleur pays d’Afrique, en est à sa 6e participation et s’est rendu une seule fois en quart-de-finale. C’était en Italie en 1990 et c’est là que Roger Milla a été crédité d'avoir inventé la célébration d’après-but chorégraphiée. Ray Lewis lui doit une fière chandelle.
C’est bien joli tout ça mais si on veut dépasser les quarts cette fois-ci, kessé qu’on fait? On donne le ballon à notre superstar Samuel Eto’o (Inter de Milan) et on espère que notre gardien Idriss Carlos Kameni fasse un Halak de lui-même. Avec un milieu de terrain plus que potable et un Groupe E un peu poussifié, ça se peut. Oui madame! Surtout que, t’sais, on joue en Afrique. Pis des refs, ça se paye. Genre comme quand la Corée du Sud a atteint la demi-finale en 2002 alors qu’ils jouaient en Corée du Sud (voir le paragraphe suivant pour plus d’info).
Prédiction : 2e du groupe et une possible surprise en 2e ronde contre l’Italie. Oui madame!
La Coupe du Monde 2010 sous la loupe: Groupe E
Japon (45) - Les refs, donc. Pas qu’ils sont toujours corrompus mais un match de soccer, mettons que ça s’arrange plus facilement qu’un match de foot (de la NFL, pour nos amis européens). Les Japonais n’ont jamais gagné un match en 3 participations à la Coupe du Monde sauf en 2002 où ils se sont rendus en 2e ronde alors qu’ils jouaient… au Japon. Je profite d’ailleurs de la totale indifférence que j’ai pour l’équipe japonaise de 2010 pour revenir un peu sur la « performance » de la Corée du Sud en 2002.
Après une étonnante première ronde où ils ont eux-mêmes éliminé le Portugal, la Corée du Sud se pognait contre l’Italie en 2e ronde. J’aime pas l’Italie, principalement parce que c’est eux autres qui ont perfectionné le fakage et le mélodrame-de-pognage-de-tibia-que-ayoye-ça-fait-maaaaal au soccer, mais contre la Corée, ils se sont fait bardasser en osti. Ajoutez à ça un but refusé à l’Italie sur un hors-jeu douteux et un carton rouge donné à un de leurs avants pour avoir été plaqué dans la zone de réparation et s’être plaint au ref. Résultat final : 2-1 pour la Corée du Sud.
En quart-de-finale, ils se pognaient maintenant contre les toujours puissants Espagnols qui ont dominé le match pas mal au complet, mettons de A à W. Encore du jeu très physique des Coréens largement ignoré par les refs. Deux buts refusés pour l’Espagne : le 1er sur un hors-jeu encore douteux, le 2e parce que le ballon avait supposément touché à la ligne du fond, ce que la reprise a clairement démenti. Puis, un autre hors-jeu ridicule pour annuler une échappée qui aurait résulté en une excellente chance de marquer. Résultat final : 0-0 et les Coréens gagnent 5-3 aux tirs de barrage. Ma foi en l’impartialité des refs est disparue à ce moment-là.
Tout ça pour dire que c’est le premier Mundial en Afrique dans l’histoire et que mettons qu’une équipe Africaine qui se rend loin, ça serait bien vu. Mettons.
Prédiction : 4e du groupe (on parle du Japon ici, n’oubliez pas).
* Le nombre entre parenthèses indique le classement mondial FIFA de l'équipe en date du 26 mai 2010.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines