Magazine Cinéma

Critique : "Les mains en l'air"

Par Dime

LES MAINS EN L’AIR De Romain Goupil Avec Valeria Bruni-Tedeschi, Linda Doudaeva et Jules Ritmanic ...


Mon avis :

Nous sommes en mars 2067. Le film s’ouvre sur la voix off de Milana qui se souvient de ce qui lui est arrivé soixante ans plus tôt, à une époque si lointaine qu’il lui est impossible de se souvenir du nom du président en fonction (première flèche acérée envoyée en direction de Nicolas Sarkozy). En 2009, elle était élève en classe de CM2 à Paris, vivant dans l’insouciance avec sa bande d’amis -Blaise, Alice, Claudio, Ali et Youssef- jusqu’à l’expulsion de Youssef. Très vite, l’étau se resserre sur la protagoniste, d’origine tchétchène, qui est effrayée à l’idée d’être renvoyée à son tour dans son pays d’origine. Pour l’aider, les enfants décident de s’organiser et fomentent un complot en passe de mettre la France en émoi. Romain Goupil, cinéaste engagé à la filmographie de qualité, a choisi de réaliser "Les mains en l’air" pour vaincre la sensation d’impuissance qu’il a pu ressentir (et ressent toujours) face aux effets terribles de la politique de reconduite à la frontière des sans-papiers. Depuis quelques temps, on le sait, plusieurs personnes ont trouvé la mort en tentant de fuir la police lors de contrôles. Avec une telle œuvre à charge contre les injustices vécues par ces enfants étrangers scolarisés en France, on aurait pu craindre des dérapages et un manque de nuance dans la délivrance des critiques. Heureusement, Goupil évite les écueils du militantisme et les facilités liées au genre, préférant clairement la prise d’initiative des enfants et cet élan pur qui les anime. Gravitant autour d’eux sans jamais leur voler la vedette, Valeria Bruni-Tedeschi livre une fois n’est pas coutume une prestation instinctive, drôle et intelligente. On se demande ce qu’en pensera son beau-frère ainsi que le ministère de l’immigration ! Malgré ses quelques coups de mou, n’hésitez pas à découvrir (en famille) ce film sur l'amour, l’espoir et ce courage qui nous manque souvent (nous autres les adultes).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dime 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines