Magazine Culture

Les fans de Led Zeppelin retirent leurs billets hautement protégés

Publié le 10 décembre 2007 par Plusdebuzz

LONDRES (AFP) - Les fans de Led Zeppelin ont patienté plusieurs heures dimanche pour mettre la main sur le précieux sésame, attribué par tirage au sort parmi plus d’un million de candidats, qui leur permettra d’assister lundi à l’unique concert de retrouvailles du groupe de rock.

Afin d’éviter toute spéculation avec la revente des billets notamment sur les sites de vente aux enchères, des mesures de sécurité sans précédent avaient été mises en place: les 20.000 billets à 125 livres l’un (175 euros) n’étaient disponibles qu’à partir de dimanche et ne pouvaient être retirés à l’Arène O2 (ex-Dôme du Millénaire), où se joue le concert, que par les personnes dont le nom avait été tiré au sort.

Pour confirmer leur intérêt, elles avaient précédemment reçu un mot de passe à utilisation unique.

Pour pouvoir enfin tenir leurs billets, les heureux vainqueurs devaient présenter dimanche une pièce d’identité et, pour éviter toute cession de dernière minute, un bracelet à fermeture inviolable a été attaché au poignet de chaque futur spectateur avec consigne de ne pas l’enlever avant le concert.

“Nous voulons simplement être sûrs que les fans qui veulent assister au concert aient les billets”, a déclaré à la BBC Harvey Goldsmith, promoteur du concert, tout en admettant qu’il n’existait pas de système infaillible.

“J’ai attendu longtemps pour les voir”, a déclaré Tom, qui a fait le voyage du Canada avec son épouse Caroline. “Nous sommes là depuis environ cinq heures et c’est bientôt à nous”, a-t-il ajouté alors qu’une longue file d’attente s’étendait à l’extérieur du complexe de loisirs.

Le leader Robert Plant, le guitariste Jimmy Page et le bassiste John Paul Jones, seront accompagnés de Jason Bonham, fils du défunt batteur John Bonham dont le décès en 1980, étouffé dans son vomi après une orgie de vodka, avait sonné le glas du groupe.

Ces sexagénaires ont promis de donner le maximum lors de cette soirée unique en hommage à Ahmet Ertegun, fondateur –mort fin 2006– de la maison de disques Atlantic Records qui avait “signé” le groupe en 1968. Prévue le 26 novembre, elle a dû être repoussé car Plant s’est fracturé le petit doigt gauche en trébuchant dans son jardin.

Partager cet article


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Plusdebuzz 4835 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines