Magazine Beaux Arts

Entretien avec Jilal , artiste peintre et bloggueur algérien.

Publié le 10 décembre 2007 par Mesk Ellil
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
L'homme au comptoir:
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Mesk-Ellil : Sahit Jilal tout d’abord merci d’avoir accepté de répondre aux questions d’une néophyte en matière de peinture abstraite!
-Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Jilal: Je m’appelle, Jilal, je vis entre Paris et Alger, je suis père d’un petit enfant, je suis né à Grenoble, j’ai vécu la moitie de ma vie en Algérie. Avant de m’installer à Paris j’ai été à Londres, et avant Londres, j’ai séjourné plusieurs années à Baden Baden en Allemagne.
M-E:Quelles sont tes sources d’inspiration ?
J: C’est très énigmatique comme question. Mes sources d’inspirations sont : mon vécu, mon histoire personnelle.
Être loin des siens par exemple, est d’une façon ou d’autre ma vie est présente dans mes toiles.
la société m’inspire également, prenez par exemple la toile « Homme au comptoir » je crois qu’elle veut dire beaucoup de choses.
M-E:Beaucoup de tes peintures traitent de la femme, pourquoi ce choix (histoire de faire taire les mauvaises langues)?
-Travailles-tu d'après modèle ?
J:Chaque peintre a ses femmes ! Par exemple les femmes de Farid Benyaa représentent les traditions, celles d’Issiakhem représentent la douleur et la malchance.les miennes représente la nostalgie et l’affection.
Quant on dit femmes, pour moi cela veut dire : Les Mères, la nostalgie le pays et les retrouvailles. J’ai été presque toute ma vie loin de ma mère, même quand j’étais en Algérie.
Je n’ai qu’une toile de femme nue, je l’ai réalisé à la demande d’une personne et je ne l’ai pas travaillé d’après un modèle.
M-E:Lorsque tu commences une toile, as-tu une idée précise de l'aboutissement souhaité ?
J: Pour certaines toiles oui, mais pour la plupart non.
M-E:Est-ce un casse tête de trouver un tire à une toile ? As-tu déjà confié cette tâche à une autre personne?
J:C’est difficile à dire, je crois que pour moi, l’impulsion de la peinture est née grâce aux autres, du fait de vivre en société, il me semble que ma peinture, tend vers le « Nous », vers le « faire ensemble », qui lie le peintre au public. J’essaie parfois de laisser les autres participer, imaginer et donner un titre à une toile.
M-E: Dans ton blog tu cites différentes techniques picturales quelle est celle que tu préfères?
J:La question de la technique, est importante pour moi. Le fait de créer, la liberté de ne pas se laisser enfermer dans des techniques classiques telles que la peinture (à l’huile, à la gouache, à l’acrylique ou à l’aquarelle).
J’aime les techniques mixtes le mélange de tout dans une seul toile. Les peintres aborigènes en Australie utilisent la terre et la boue dans leurs toiles. J’aurais bien aimé être la bas.
M-E:Ne pas vendre tes toiles, est-ce un caprice d’artiste ?
J: A vrai dire je n’ai que 36 toiles, ces toiles sont moi ; mon vécu. J’ai besoin d’être entouré de choses qui me ressemble. Mais il m’arrive parfois de céder quelques toiles à des amis car eux aussi ressemblent à mes toiles.
M-E: Dans ton blog tu parles du fait que les algériens ont leur propre école d’art, leur propre style, où tu situes-tu dans tout ça ?
J:Les peintres algériens les plus célèbres sont ceux qui ont suivis la lignée d’Aouchem*. Cette école ou ce style donne honneur aux signes aux symboles aux traditions de l’Algérie profonde ; j’essaie de les suivre car toute ma formation artistique est algérienne, le fait d'avoir vécu en Allemagne en Angleterre ou en France n’a rien changer à ma façon de peindre. J’ai un grand estime pour Rachid Koraich**i.
M-E:Faut-il vraiment être une amie pour se voir offrir une de tes toiles ? Trèves de plaisanteries merci d’avoir pris le temps de me répondre, bonne continuation!
J’ai beaucoup d’amis, mais ils n’ont pas tous les toiles de jilal. J’ai offert quelques tableaux à des amis artistes.
Merci Samia. Je tiens à t’exprimer toute ma reconnaissance pour m'avoir accueilli sur ton blog.
*Peinture algérienne contemporaine, à voir ici.
Blog de Jilal.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mesk Ellil 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte