Magazine Cuisine & Santé

Manger peut vous sauver la vie

Par Victoria Hautin
Pour notre grand malheur, nous vivons dans un environnement alimentaire toxique. Est-ce là l'idée farfelue d'un passionné de médecine naturelle? Jugez-en vous-même! Il est plus facile de trouver une barre chocolatée dans le lieux publics qu'une pomme. C'est du Coca et autres sodas hyper sucrés que l'on achète dans les distributeurs du métro ou sur les campus universitaires et non du vrai jus de fruit. Dans les cantines, ce n'est plus du pain complet ni des céréales complètes que l'on offre, mais du pain blanc et de la purée de pommes de terre lyophilisées.... De célèbres sites médicaux sur internet sont sponsorisés par le spublicités des marchands de régimes amaigrissants dangereux pour la santé, de l'industrie laitière, des grands groupes de la malbouffe. La consommation de fruits et de légumes continue à diminuer malgré des campagnes d'information insitantes auprès du grand public. Les émissions de Tv pour enfants sont submegrées de pubs prônant des aliments qui sont la cause de l'épidémie d'obésité chez l'enfant et qui préparent leur futurs diabètes. Les rayons de produits laitiers dans les grandes surfaces sont gigantesques alors que l'on sait maintenant avec certitudes que ces produits ont un lien avec de nombreuses pathologies graves et en développement constant. Et ceci n'est qu'un petit aperçu des dégats....
Nous payons doublement la facture : avec notre argent et avec notre santé. Or , la plupart des troubles engendrés pourraient être prévenus ou traités par une alimentation juste. Au lieu d'investir toujours plus pour la découverte de nouvelles médications chimiques qui atténuent les symptômes de nos maladies de civilisation, il serait plus sage d'éacrter certaines d'entres elles en mangeant correctement. c'est tout à fait possible et à la portée de tous.
Quelques conseil pour améliorer votre alimentation :
GLUCIDES
  • Remplacer toutes les farines blanches par des farines complètes. Idem pour le pain, les pâtes...
  • Réduire la consommation de pommes de terresn en particulier frites et chips
  • Augmenter la consommation de légumineuse : lentilles, haricots blancs, pois chiches... et de céréales complètes : rie, quinoa, millet...
  • Eviter de rajouter du sucre à votre alimentation.

LIPIDES
  • Diminuer la consommation de graisses saturées, contenues dans les produits laitiers, la viande, le beurre, les oeufs...
  • Remplacer les produits laitiers et les viandes grasses par les poissons (surtout gras) et les volailles maigres sans la peau.
  • Choisir des huiles de 1er pression à froid, de préférence bio.
  • Favoriser les huiles de lin, chanvre, cameline, perilla, noix, colza, olive.
  • Supprimer de votre alimentation les aliments dont l'etiquette comprend la mention "huile ou graisse hydrogénée".
  • Réduire au maximum les fritures et jeter l'huile après la cuisson, ne pas la réutiliser.

PROTIDES
  • Manger des protéines animale 1 fois par jour, mais en petite quantité.
  • Varier les protéines animales : oeufs, viandes, poissons, fruits de mer...
  • Se diriger vers des poissons dits "gras", riche en oméga-3, ou les fruits de mer.
  • Supprimer totalement les viandes les plus grasses et éviter au maximum tous les dérivés du lait
.
FRUITS et LEGUMES
  • Consommez au moins un légume à chaque repas.
  • En hiver, pensez au potages et soupe faites maison.
  • Au restaurant, demander de faire certaines substitutions, comme une salade à la place des frites par exemple, et prenez de la salade de fruits au dessert.
  • Pour les gouter et collation, manger des fruits frais, des fruits secs ou des oléagineux : amandes, noisettes, noix, etc...
  • Varier les fruits et les légumes en fonction de la saison.

FIBRES ALIMENTAIRES
  • Les adultes doivent consommer au mois 20 à 35g de fibres par jour, soit :
  • 150 à 200g de légumes cuits.
  • 150 à 200g de légumes crus.
  • 150 à 200g de fruits.

En savoir plus:
Manger peut vous sauver la vie
Philippe Sionneau - Guy Tredaniel Editeur

Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par France
posté le 03 février à 21:58
Signaler un abus

Attention au pain complet et aux farines de blé complètes : ils contiennent 4 fois plus de gluten que le pain blanc ou les farines blanches, et le gluten peut causer chez beaucoup de gens des troubles digestifs (maladie de Crohn) et des troubles neurologiques : dépression, agressivité, insomnies, anxiété, et parfois même schyzophrénie. Pour plus de détails, voir le livre du docteur Seignalet :l'Alimentation ou la Troisième Médecine. Le gluten est déconseillé aux enfants de moin d'un an, car il peut causer des troubles neurologiques pouvant laisser des séquelles et parfois entraîner la mort du nourrisson. Les méfaits du gluten sur tous (pas seulument les bébés) commencent à être connus, et on trouve de plus en plus de produits garantis sans gluten (pain, farines, biscuits, pâtes) dans les magasins bios ou diététiques

A propos de l’auteur


Victoria Hautin 30 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte