Magazine Cinéma

Fatal

Par Carbro40

28 juin 2010

FATAL

Fatal

Fatal

Eh oui, je suis allé voir le dernier film avec et de Michael Youn. Je me demandais comment un film, qu’on avait déjà enterré d’avance, pouvait avoir des critiques comme ça (je pense surtout à Première). Donc j’y suis allé…

Le film commence par un clip de Fatal Bazooka (mais il existe pas mal d’abréviations) qui caricature à outrance les clips de rappeur. Je vous laisse imaginer le topo (partout des mannequins en maillot, hélico, yacht, billets verts à gogo…).

Et c’est là l’intérêt principal de Fatal qui arrive à faire rire (si, si ! Même plusieurs fois) en caricaturant la musique qu’on entend sur les ondes radio ou qu’on voit avec les clips. Tout est parodié : les déformateurs de voix, les paroles naïves qui sont là que pour rimer ou l’absence de paroles, et même les Enfoirés qui s’en prennent plein la tronche la durée d’un clip.

Michael Youn a un œil moqueur sur tout ce qui est dans l’univers du show-business : la presse à scandale, la télé, la pub, l’image qu’on se doit d’avoir, les fans…ou aussi avec le personnage de Athéna Novotel (bien trouvé), dont son métier est d’être "une salope".

Quelques références (Gladiator) et pas mal de bons gags faut avouer.

Voilà, on a fait le tour des qualités de Fatal, qui reste une "comédie djeuns" par Michael Youn. Outre le fait que l’humour est bon, le tiers du film, quand il est affuté et moqueur, le reste du temps c’est lourd. Voire nul. Et consternant.

Youn voulait un gag toutes les 10 secondes, il y a 1 gag toutes les 10 secondes, certes, mais la qualité en pâtit. Si vous privilégiez la quantité à la qualité, vous aurez votre bonheur.

Michael Youn fait des grimaces tout le temps, on sent qu’il force sa voix : il est pas très crédible. Mais Stéphane Rousseau est marrant en chanteur super écolo qui fait de l'éléctro bio

Et puis, on va être gentil avec l’histoire parce que c’est pas pour ça qu’on vient.

Si vous avez moins de 20 d’âge mental, et que vous aimez l’humour gras vous serez servi. Faut avouer que cette comédie a des qualités et que l'humour était au rendez-vous.

En progrès, mais…c’est l'ensemble est moyen.

Note :

logo
logo
logo_vide
logo_vide
logo_vide

Fatal

 
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Carbro40 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines