Magazine Beaux Arts

Philippe Faure: Installation

Publié le 13 décembre 2007 par Rossana De Sordi

Galerie du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Dans le cadre de l’exposition Pierre Molinier "Jeux de Miroirs"

Les créatures multijambes de Philippe Faure (Libourne, 1969 vit et travaille à Bordeaux) sont évocatrices des compositions photomontées de Pierre MolinierFaure. Il n’utilise ni ciseaux ni internégatifs, il exécute ses photomontages avec les outils numériques. Son esthétique «pornokitsch» puise dans les registres classiques de l’erotisme : talons aiguilles surdimensionnés, bas résille. La toile de fond de ses installations et ses motifs «médaillon» évoquent la toile de Jouy du paravent de Molinier. Autre point commun avec le Chaman, un fauteuil Louis XV fait partie de ses installations. Les œuvres de Faure, c’est un peu Pierre Molinier qui rencontre Jeff Koons. Les modèles de Faure, en provenance de sites Internet érotiques ou pornographiques, sont interchangeables, ses installations évoquent autant le boudoir que le peep-show, les «love hotels» de Tokyo ou les vitrines baignées de lumière au néon des prostituées hollandaises. Son site Internet : Bourgeoise à satisfaire est un pied de nez à l’érotisme normatif. Y apparaissent, entre autres créatures, des actrices des années cinquante (aujourd’hui oubliées) sur les jambes desquelles les yeux de Molinier se sont sans doute arêtés…

Mike Yve
Commissaire de l’exposition "Pierre Molinier Jeux de Miroirs"

Extrait du catalogue de l'exposition

23 septembre - 20 novembre 2005


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rossana De Sordi 189 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte