Magazine Culture

Manfred Mann Chapter Three #1-MMCT-1969

Publié le 29 juin 2010 par Numfar
Manfred Mann Chapter Three #1-MMCT-1969

Manfred Mann Chapter Three #1 :

Manfred Mann : chant, claviers

Mike Hugg : chant, claviers

Steve York : basse

Craig Collinge : batterie

Bernie Living : saxophone, flûte

Alors que le groupe Manfred Mann vit ses dernières heures, Mann et Hugg fondent le groupe Emanon qui donne ses premiers concerts en avril 1969 avec une section de cinq cuivres supplémentaires : Gerald Drewett (trombone), David Coxhill (saxo), Sonny Corbett (trompette), Clive Stevens (saxo), Carl Griffith (flute).

Egalement lors de certains concerts, Ian Fenby une vieille connaissance du Mann-Hugg Blues Brothers, viendra leur prêter main forte.

Il avait été question d'inclure le guitariste Mick Rogers qui jouait dans le groupe "Procession" avec Collinge, mais Mann et Hugg décidèrent de se passer de guitariste et de baser leur son sur les cuivres et les claviers.

En octobre 1969, le groupe prends le nom de Manfred Mann Chapter Three (considérant Manfred Mann avec Paul Jones comme le Chapter One, et celui avec Mike D'abo le Two).

En Novembre paraît leur premier album "Manfred Mann Chapter Three" produit par Dave Hadfield.

Travelling lady (Mann-Hugg)

Snakeskin garter (Hugg)

Konekuf (Mann)

Sometimes (Hugg)

Devil woman (Hugg)

Time (Hugg)

One way glass (Mann)

Mr. you’re a better man than I (M.Hugg-B.Hugg)

Ain’t it sad (Hugg)

A study in inaccuracy (Mann)

Where am I going (Hugg)

Musiciens additionnels :

Brian Hugg : guitare (sometimes)

Harold Becket : trompette (time)

Un album qui n'obtient aucun succès, les fans n'appréciant probablement pas le style 100% jazz de la formation.

Le titre "Travelling lady" est une nouvelle version de la face B du single "Ragamuffin man", quant au titre "Mister you're a better man than I" composé par Mike Hugg et son frère Brian, il avait été interprété initialement par les Yardbirds en face b du single "Shapes of things" en 1966.

Manfred s'essaye également au chant sur "One way glass".

Il est clair sur ce premier album que Mike Hugg (maintenant principal chanteur) est devenu le leader incontesté du groupe en composant seul la majorité du répertoire.

Le groupe part alors en tournée avec une formation augmentée (10 musiciens), surtout aux Etats-Unis où ils n'avaient pas joué depuis 1964.

© Pascal Schlaefli


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte