Magazine Culture

La Fabrique des Traducteurs

Par Citl
Le CITL accueillera à partir du 30 août prochain « La Fabrique des traducteurs ». Ce programme a pour objectif de donner à de jeunes traducteurs en début de carrière l'occasion de travailler avec d'autres traducteurs expérimentés et de mieux connaître le paysage de la traduction et de l'édition dans les deux pays.
Les enjeux
Face au recul de l'enseignement du français dans le monde, face au vieillissement du vivier des traducteurs et aux difficultés qu'ils ont à exercer leur métier, l'émergence d'une nouvelle génération qualifiée, familiarisée avec les réalités des métiers du livre et apte à jouer un rôle de passeur entre le français et la langue d'origine est une nécessité.
La Fabrique des traducteurs vise à renouveler les générations de traducteurs étrangers (traduisant du français vers leur langue), en s'appuyant sur un travail en tandem. Les jeunes traducteurs traduisant vers le français y trouveront un précieux dispositif de perfectionnement : une situation de bilinguisme idéal où chacun bénéficie de l'apport d'un locuteur naturel.
L'objectif est aussi de développer le réseau des traducteurs professionnels, en constituant un noyau de traducteurs d'une même génération, qui formeront à moyen terme un réseau international d'entraide et de compétences. Pour chaque session linguistique, trois jeunes traducteurs traduisant du français vers leur langue travailleront avec trois jeunes traducteurs traduisant dans l'autre sens.
A plus long terme, la visée est enfin de favoriser le repérage ou l'émergence de structures qui apportent un soutien au travail des traducteurs dans leur pays, et de nouer de nouveaux partenariats.
Principes de fonctionnement
La Fabrique des traducteurs repose sur un triple tutorat :- Un axe « vertical », grâce à la présence conjointe de deux traducteurs expérimentés traduisant respectivement du français et vers le français. Ces tuteurs guideront le travail.- Un axe « horizontal », les jeunes traducteurs se choisissant mutuellement pour traduire en tandem. Chaque traducteur bénéficie ainsi pour son travail en cours de la compétence d'un locuteur naturel, ce qui apporte un enrichissement mutuel décisif.- L'inscription dans un réseau : - Dix semaines du travail sur projets, où le travail en tandem alterne avec des séances plénières.- Des rencontres avec des professionnels du livre (éditeurs, directeurs de collection, responsables de droits étrangers, association de traducteurs, responsables) de revues ou opérateurs institutionnels ...
Plus d'informations sur notre site internet

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Bob
posté le 19 septembre à 05:48
Signaler un abus

Fabrique ! Bien dans l'air du temps. Fabrique à main-d'oeuvre bien alignée sur les besoins des clients qui ne connaissent rien à la traduction.

A propos de l’auteur


Citl 868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines