Magazine Culture

Rubicon – Pilote

Publié le 29 juin 2010 par Mg

AMC a vraiment décidé de venir marcher sur les plates bandes des autres chaînes. Après deux séries à succès (Mad Men et Breaking Bad, en attendant The Walking Dead), voici venir Rubicon, ou le retour à la télévision des séries politiques.

Rubicon, c’est l’histoire de Will Travers (James Badge Dale, vu dans 24 et The Pacific), analyste pour une organisation gouvernementale. Son job n’est que de lire et comprendre des signes, café en main, mais rapidement son quotidien va se transformer à la suite d’une découverte insoupçonnée, celle d’une conspiration qui le dépasse de loin. Ce pilote nous entraîne donc sur les pas de Will, ses collègues, son mentor, sa vie, et cela dans un New York tiré des films politiques des années 70 (citez donc un film avec Dustin Hoffmann, vous pourriez tombé dessus), là où le suspense se joue avec de grands manteaux et des morts inexpliquées. Rubicon est tout cela, reprenant les bonnes vieilles méthodes (qui avaient fait les beaux jours de la première saison de Prison Break, par exemple). Will est un jeune au potentiel insoupçonné, qui va se retrouver parachuté dans quelque chose d’inattendu après la mort pas si accidentelle de son mentor. Prenant sa place, il va découvrir tout un nouveau monde, que l’on découvrir dans les épisodes suivants.

La série se lancera en Aout, mais le pilote a été diffusé après la fin de saison 3 de Breaking Bad. Troisième série originale (avant The Walking Dead) pour AMC, Rubicon ouvre le champ de la politique, après les publicistes des années 60 et le bio-chimiste du nouveau Mexique. Dire que ses dirigeants sont nostalgiques des Etats-Unis seraient malvenus, tant les chaînes du câble sont finalement très attachées aux racines de leur pays (voir la prochaine série de Scorsese pour HBO). Mais ici AMC semble vouloir relancer le genre du thriller politique, avec tout autant de soin qu’elle a apporté à ses deux autres séries. Et si on en juge de la qualité de ses shows, cela risque de marcher. Reste à voir quelles directions prendra l’aventure avec 13 épisodes au compteur. Le héros semble bien fragile, mais qui sait ce qui se cache derrière… Quand aux autres protagonistes, leurs rôles ne sont pas encore tout à fait déterminé. Et sorti du bureau, chacun doit avoir sa propre vie. Reste à comprendre ce qui se cache derrière les mots « organisation secrète », « manipulation gouvernementale » et « à l’échelle planétaire ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mg 992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines