Magazine Cinéma

Knight And Day

Par Munch
Knight And Day

La dernière fois où James Mangold s’est essayé à la comédie (Kate & Leopold), une comédie romantique pas drôle, il en a résulté son pire film. Ses drames (Heavy, Girl, Interupted, Copland)ont toujours été bien joué même son Walk the Line était bien défendu par de bons acteurs à défaut d’être prenant. Avec Kate & Leopold et maintenant Knight and Day, il semblerait que Mangold n'est pas en mesure de dirigé des acteurs dans un registre de comédie puisqu’encore une fois, sa comédie d’action avec Tom Cruise et Cameron Diaz a pour résultat de ne pas être très drôle.

Les scènes d’action se veulent énorment mais n’ont aucun rythme ou personnalité. Il semblerait que la mode hollywoodienne du moment soit de créer des scènes d’actions spectatculaires qui n’ont ni queue, ni tête et où le but est d’impressionner le spectateur à l’aide de CGI mais où la logique est oublié au dépend d’explosions de voitures plus souvent qu’autrement mal mis en scène, donnant comme résultat un spectacle navrant et moins phénoménal que prévue. On dira ce qu’on voudra mais je préfère voir des fusillades musclés ou bien orchestré comme savent le faire Michael Mann ou John Woo (dans sa jeune époque hongkongaise toute fringante) que de voir un ramassi de n’importe quoi filmé n’importe comment.

Au pire, si les scènes d’action se veulent bédéesques ou humoristiques comme c’est le cas avec le film de Mangold, il faut être clair.Et c’est là que Knight and Day éprouve le plus de difficultés. On a l’impression que Tom Cruise ne joue pas de la même film que Diaz et qu’ils ne jouent pas de le même film que Mangold réalise. Les 3 ont leur idée propre du ton que le film doit avoir et ils n’arrivent pas à être sur la même longueur d’onde. Cruise étant celui qui semble avoir compris le potentiel du très mince scénario de Patrick O’Neill qui semble lui aussi un peu étranger à l’univers humoristique. Le film aurait pu se conclure plus tôt sur une note comique alors que l’on force une finale soit-disant cocasse avec ses running gags qui tombent à plat en plus d’étirer inutilement le mince récit.

Knight and Day ressemble à Mr. And Mrs Smith avec les mêmes défauts. Le film de Liman avait par contre le ton juste. Cruise et Diaz n’ont pas la chimie de Vanilla Sky se qui amplifie l’argument que Mangold ne sait pas s’y prendre dans une comédie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Munch 197 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines