Magazine Culture

Les Boisseaux de la Terre, d'Isabelle Bonté

Publié le 02 juillet 2010 par Onarretetout

guinguettes2010CM_018Il y a quelques années, à l’occasion d’une Nuit Blanche parisienne, j’avais vu, sur la dalle des Olympiades une installation qui m’avait bien plu. A la question « Qu’est-ce que c’est, pour vous, vivre ensemble ? », le public pouvait répondre en adressant un SMS à un numéro de portable qui s’affichait. Les textes reçus étaient ensuite projetés au cours de la soirée, presque en direct, sur une des tours de ce quartier du XIIIe arrondissement.

Je viens d’apprendre que cette initiative était celle d’une association nommée Dédal(l)e, animée, entre autres, par Isabelle Bonté.

BDC
Cette même Isabelle Bonté a réalisé une installation que j’ai vue à Chilly-Mazarin, intitulée Les Boisseaux de la Terre. Les villes sont souvent partagées : le Nord, le Sud – la Résidence, la Cité – la petite Belgique, la petite Pologne – à Chilly-Mazarin, le Haut (HDC), le Bas (BDC)… L’artiste souligne que ces séparations de surface sont démenties par les liaisons souterraines, les canalisations, et propose, à travers un dispositif de tuyaux sortant de terre ici et là et même de la fenêtre du bureau du Maire, de mettre en évidence les liens. Dans les tuyaux, on peut voir des images de la ville d’hier et d’aujourd’hui, écouter des sons qui passent d’un quartier à un autre.

Isabelle Bonté prépare une installation pour la prochaine Nuit Blanche bruxelloise. Dans le contexte politique et linguistique actuel, gageons que son intervention bousculera les préjugés, de quelque bord qu’ils soient.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 2909 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine